Les débuts d'une "en bonne santé"

Pour démarrer le régime
Répondre
Avatar du membre
Marika83
Colocataire
Colocataire
Messages : 5
Enregistré le : 09 mars 2019, 22:40
Enquête de référencement : Amené ici

Les débuts d'une "en bonne santé"

Message par Marika83 » 14 mars 2019, 14:57

Bonjour à tous,
Je voulais tout d'abord vous remercier pour votre accueil chaleureux et pour toutes vos contributions à ce forum, c'est vraiment une mine d'information extraordinaire. :amen:
Alors petit bilan au bout de trois semaines d'alimentation seignalet :
* En ce qui me concerne (la personne sensée être en bonne santé), je pense que 45 ans de malbouffe ont laissé des traces et j'entame donc une petite phase de désencrassage (apparition de plaques d’eczéma sur les mains, réactivation de mon allergie à l'eau... pas très pratique pour se laver :snif: ; et un petit rhume des foins que je refuse de traiter à la cétérizine) mais sincèrement pas de quoi se plaindre, ce n'est pas un calvaire non plus et il faut bien que mon corps expulse toutes les toxines que je lui ai fait ingérer sans lui demander son accord. Le plus embêtant finalement c'est un retour de pustule type acné sur le front (disparue depuis mes 16 ans) qui ne sont pas des plus sexy :hehe:
* En ce qui concerne ma compagne (fybromialgique), a priori début du désancrassage aussi avec recrudescence des douleurs et des difficultés de sommeil, mais elle tient le coup. (J'avoue qu'hier soir elle a gardé en même temps deux patchs de Fentanyl 50 + gouttes de cbd et massage à l'HE de gauthérie) mais l'essentiel c'est qu'elle supporte ce passage difficile pour un futur meilleur.

Le bon côté de tout ça c'est qu'on se régale gustativement. Enfin, mes yaourts à la noix de coco d'hier soir ne sont pas top mais je vais peaufiner ma technique.

Ma première question portera en fait plus sur la maladie.
A ceux qui me lisent et qui souffrent physiquement, j'aimerai demander ce qu'ont fait ou peuvent faire vos aidants/accompagnants pour vous soulager, vous soutenir. Sincèrement voir la personne qu'on aime souffrir sans rien pouvoir faire pour l'aider est vraiment très difficile et frustrant, on se sent tellement impuissant face à votre douleur... :/ Alors si vous avez des conseils je suis plus que preneuse.
En plus du fentanyl, ma compagne est sous protiadem et je ne sais plus qu'elle autre médoc pour dormir. Elle utilise aussi de temps en temps le "tapis de fleurs", 2 séances de kiné par semaine et un peu de vélo d'appart quand elle a le courage et la force. J'essaye de l'amener à la méditation (j'en fait en moyenne 20 minutes par jour et ça m'aide énormément).
ps: si vous avez des conseils ou un lien pour les yaourts à la noix de coco je suis preneuse aussi :miam:

Merci d'avance pour vos réponses.
:bisou:

Avatar du membre
manon
Site Admin
Site Admin
Messages : 10492
Enregistré le : 27 sept. 2004, 00:00
Enquête de référencement : Livre
Citation : ,Vieux texte biblique"On meurt plus sur sa marmite que de famine"
Localisation : Paris
Contact :

Re: Les débuts d'une "en bonne santé"

Message par manon » 14 mars 2019, 15:31

Que te dire Marika?
Tu fais tout bien...
Le régime impose une révolution dans votre vie
La vivre à deux est magnifique
:gros bisous:

Avatar du membre
caribou
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 2819
Enregistré le : 17 nov. 2014, 15:49
Enquête de référencement : seignalet
Localisation : Nantes

Re: Les débuts d'une "en bonne santé"

Message par caribou » 14 mars 2019, 15:43

Bonjour Marika,
Marika83 a écrit :
14 mars 2019, 14:57
j'aimerai demander ce qu'ont fait ou peuvent faire vos aidants/accompagnants pour vous soulager, vous soutenir.
Pas facile en effet la position d'aidant. Moi je suis les deux, "malade" et soutenue par mon mari et aidant de ma mère âgée de 85 ans malade aussi .
Lorsque je suis en crise au fond de mon lit et complètement HS le simple fait de savoir que mon mari est là et gère à ma place ce qu'il y a à gérer me réconforte. Pas besoin de mot ni de câlin même si j'adore les calins ;)
Il vient régulièrement voir si tout va bien. Quand je l’aperçois dans la chambre je sors ma main de sous la couette et lui fait ce petit signe :super: . Quelque fois il me demande "alors encore vivante ? " et malgré mes douleurs je me marre. Je crois qu'il faut que la vie suive son cours quand rien ne va.
Pour ma mère j'essaie d'être plus présente quand elle ne va pas bien ou lors des rdv médicaux. Ce qu'il faut éviter je pense c'est infantiliser les gens malades.
Après voilà c'est mon ressenti mais nous sommes tous différents alors à toi de trouver la juste place.

En tous les cas vous semblez être tous les deux sur une bonne lancée. Quand le corps réagit c'est souvent bon signe ! Accrochez vous :bigbisous:
Amélioration de l'état général depuis le changement d'alimentation. Diagnostiquée Syndrome Ehlers Danlos Hypermobile depuis Oct.2017
Pour ceux qui n'avaient pas fait le lien mon ancien pseudo c'est cbrib44 ;)

Avatar du membre
Zébrou
Colocataire
Colocataire
Messages : 1422
Enregistré le : 07 mai 2017, 12:42
Enquête de référencement : Amené ici par

Re: Les débuts d'une "en bonne santé"

Message par Zébrou » 14 mars 2019, 16:47

Je rejoins Manon et Caribou....présence et amour!!!
J'aime quand mon mari me réchauffe mes mains attaquées par le syndrome de Raynaud
Raynaud.png
Raynaud.png (131.71 Kio) Vu 76 fois
Pour les yaourts au lait de coco....désolée je peux pas t'aider....je les achète...

Avatar du membre
Marika83
Colocataire
Colocataire
Messages : 5
Enregistré le : 09 mars 2019, 22:40
Enquête de référencement : Amené ici

Re: Les débuts d'une "en bonne santé"

Message par Marika83 » 15 mars 2019, 09:19

caribou a écrit :
14 mars 2019, 15:43
Je crois qu'il faut que la vie suive son cours quand rien ne va.
Je suis bien d'accord, nous avons adopté la notion du "on prévoit... et on voit venir". Le week-end dernier nous avions prévu de faire une petite rando de 8 km, tout était prêt (nos tenues, nos sacs, nos chaussures et même le pic-nique seignalet) mais le matin au réveil j'ai tout de suite vu que c'était un jour "sans" du coup changement de programme et nous avons fait pic-nique dans le lit et vous savez quoi, c'était super cool et on a bien rigolé... ma phrase favorite depuis quelques temps : "C'est pas grave, ce sera pour une prochaine fois..."
caribou a écrit :
14 mars 2019, 15:43

Ce qu'il faut éviter je pense c'est infantiliser les gens malades.
Personnellement j'essai surtout de ne pas faire dans l'appitoiment, oui il y a cette foutue maladie à la con mais la vie continue, alors on cherche des solutions pour soulager la douleur quand elle est vraiment trop présente et prend le pas sur le reste, mais lorsqu'elle est moins violente surtout on se change les idées et on parle d'autres choses, ça vient petit à petit avec le temps, au début il est vrai que c'était devenu notre sujet principal de conversation, maintenant beaucoup moins. C'est aussi pour ça que j'ai adopté le mode d'alimentation même si à la base je n'ai pas de maladie à traiter mais de cette façon lorsque nous parlons de ce que nous allons manger ce n'est pas pour "soigner la fibro" mais pour nous régaler, tout de suite c'est plus sympa :maian:
manon a écrit :
14 mars 2019, 15:31
Tu fais tout bien...
Tu vas me faire rougir Manon :fleur1: J'essai de faire au mieux mais au début j'ai fait pas mal de "bêtises". Pour satisfaire la gourmandise de ma chérie je lui avais acheté plein de gâteaux "sans gluten" mais j'ai appris depuis qu'il fallait lire les étiquettes (mais que nous apprend l'éducation nationale !!!) et je me suis rendu compte qu'ils étaient plein de maïs... snifff
Zébrou a écrit :
14 mars 2019, 16:47
présence et amour!!!
Je pense que ces maladies sont en effet des sacré tests pour la solidité de l'amour, les "sautes d'humeur" et autres "coup de mou" ne sont pas toujours faciles à gérer quand on les reçoit en pleine face et c'est là qu'intervient la force de la méditation en ce qui me concerne... Je sais que lorsque ses mots sont "un peu désagréables" se ne sont pas les siens mais ceux de sa douleur, de sa souffrance et de sa maladie, alors j'essaie de laisser passer et j'attend que ça aille mieux...

:bisou:

Avatar du membre
Bag
Colocataire
Colocataire
Messages : 335
Enregistré le : 19 déc. 2018, 13:19
Enquête de référencement : Amené ici par moteur de recherche
Localisation : 42(FRAISSES)/ 83( La Londe)

Re: Les débuts d'une "en bonne santé"

Message par Bag » 15 mars 2019, 10:20

Marika83 a écrit :
15 mars 2019, 09:19
Je suis bien d'accord, nous avons adopté la notion du "on prévoit... et on voit venir". Le week-end dernier nous avions prévu de faire une petite rando de 8 km, tout était prêt (nos tenues, nos sacs, nos chaussures et même le pic-nique seignalet) mais le matin au réveil j'ai tout de suite vu que c'était un jour "sans" du coup changement de programme et nous avons fait pic-nique dans le lit et vous savez quoi, c'était super cool et on a bien rigolé... ma phrase favorite depuis quelques temps : "C'est pas grave, ce sera pour une prochaine fois..."
Là tu as tout compris , c'est ce que nous faisons Olivier et moi. J'apprécie de l'avoir . Il doit en être de même pour elle.
Pour les yaourts , je ne peux t'aider , je les achète moi aussi.
Fibromyalgique depuis 30 ans ou spasmo ?? j'ai des doutes.Neuropathie depuis 10 ans ( périphérique ou petites fibres ?), tumeurs pancréatiques surveillées, et suspicion de Parkinson . Arrêt des laitages et diminution sucre début 2017 . Seignalet fin 2017.

Avatar du membre
ilike music
Colocataire
Colocataire
Messages : 80
Enregistré le : 01 févr. 2019, 22:44
Enquête de référencement : Lien sur le site Seignalet.fr
Localisation : Savoie

Re: Les débuts d'une "en bonne santé"

Message par ilike music » 16 mars 2019, 19:08

Marika, tu t’investis bcp pour ta compagne, c'est l'essentiel, elle doit bien le voir et ça c'est sûr ça l'aide. Quand on a mal partout, ça n'est pas écrit sur notre front, c'est inodore et invisible pour l'entourage, et on est pas toujours disposé à faire une check liste de douleurs quand on nous demande "alors comment ça va" ? Sinon à coup sûr on les indispose aussi :nono:
Écoute, patience et amour, c'est le mieux que tu puisses lui apporter, c'est génial que vous vous souteniez à deux pour le régime. Ah oui, un petit massage de dos de temps en temps c'est cool aussi ;)
IlikeMusic
douleurs inflammatoires et tendinites chroniques depuis mai 2017 (cervicales, dorsales, lombaires, sacro iliaques, épaules, coudes, poignets, mains, genoux), spondylarthrite diagnostiquée en janvier 2019, régime Seignalet depuis le 1er février 2019, on y croit ! Violoniste quand j'ai le temps, les orages ça doit être ma faute :hehe:

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « La grande chambre »