Et si la maladie n'était pas un hasard

Tous les Régimes Santé existants
Règles du forum
Attention tous les régimes répertoriés ne pourront pas avoir de suivi
Les régimes amaigrissants ne sont pas pris en compte dans ce lieu
Répondre
Avatar du membre
macha
Colocataire
Colocataire
Messages : 308
Enregistré le : 13 nov. 2016, 10:44
Enquête de référencement : Amené ici par recherche google
Citation : "Aime ton prochain comme toi-même" çà veut dire "commence par t'aimer toi-même, tu en vaut le coup!"

Re: Et si la maladie n'était pas un hasard

Message par macha » 31 juil. 2018, 20:27

Dernier message de la page précédente :

Et que pensez-vous de Nassrine REZA?
Je vous mets ci-dessous 2 vidéos qui m'ont beaucoup touchées et parlé.
Même si il y a pas mal de choses qu'elle dit dans ses vidéos (surtout les autres vidéos de son site) et auxquelles je n'adhère pas.


Régime SGSL (sans gluten sans lait) depuis fin octobre 2016 - Seignalet à partir de mars 2017 : arrêt du maïs et effort sur les cuissons courtes et le cru.
Cohérence cardiaque depuis Mars 2017. Hypnose (audios Internet) depuis Février 2018.
- Fond de spasmophilie modérée + anxiété généralisée
Sommeil : Arrêt progressif du lexomil (1/4 au coucher pendant 3 ans) en juillet 2017: je dors sans rien prendre, sauf parfois valériane et/ou de mélatonine.
- Anxiété diurne en baisse progressive depuis l'été 2017!

- épisodes d'aérophagie/RGO : quasiment plus depuis le début du régime
- capsulite idiopathique épaule gauche déclarée en octobre 2016 : en amélioration constante depuis mai 2017, quasiment finie au bout d'un an mais un reste de gêne qui stagne depuis Janvier 2018
- inflammations ORL et ophtalmiques chroniques, aggravées depuis 2015 après un épisode de stress intense : stable... hélas.
- chute de cheveux importante depuis la même époque : ça va ça vient...

Avatar du membre
Floch
Colocataire
Colocataire
Messages : 939
Enregistré le : 20 févr. 2017, 20:56
Enquête de référencement : recherche recettes régime Seignalet

Re: Et si la maladie n'était pas un hasard

Message par Floch » 01 août 2018, 00:13

Hello Macha,
macha a écrit :
31 juil. 2018, 20:13
PatrickS a écrit :
29 juil. 2018, 09:56
Je ne nie pas le côté émotionnel, mais ce qui m'a fait bondir, c'est ça: il suffit pour le Dr Thomas Lamotte de le confesser pour en être guéri en quelque jours
Patrick
100% d'accord avec toi Patrick. Si quelques personnes sont guéries rapidement en prenant conscience d'un émotion, grand-bien leur fasse!! mais qu'on ne dise pas que tout le monde peut y arriver!!!
Le dr Thomas-Lamotte ne dit ni que tout le monde peut y arriver, ni que l'on peut guérir de toutes les maladies en quelques jours. Il parle de dents qui se replacent pendant la nuit, mais il précise aussi que parfois ,il y a besoin d'une psychothérapie. (2ème vidéo)
1 - La piste émotionnelle est intéressante seulement pour les maladies qui se déclenchent tout d'un coup, pas pour les maladies qu'on a depuis la naissance
Non, les maladies ne se déclenchent pas "tout d'un coup". Au contraire, elles apparaissent souvent 6 mois après l'événement déclencheur.
La piste émotionnelle peut aussi concerner l'individu dès la naissance.
1/ il peut aussi y avoir des chocs émotionnels pendant la vie intra-utérine.
2/Le docteur Thomas-Lamotte parle aussi de transmission de chocs de "cerveau à cerveau", c'est à dire de transmission transgénérationnelle.
3 - même si on y arrive, c'est rarement en 3 jours qu'on peut changer son regard sur soi. Un changement d’habitude, de mentalité, d'état d'esprit - on peut appeler ça une conversion, un retournement - on dit que ça prend au moins 21 jours a être intégré - la tradition parle aussi de 40 jours (la durée du carême chrétien, par exemple). Dans la bible il faut 40 ans de vie au désert pour que les hébreux apprennent à passer de la vie d'esclaves à la vie d'hommes libres!!! Combien de temps avez-vous mis pour faire entrer dans votre vie un changement important , comme la mise en route de la diète Seignalet, ou l'habitude de la cohérence cardiaque, ou de la méditation, ou de la pensée positive?
Ce n'est pas comparable, il ne s'agit là ni de changement de vie, ni de conversion mais de faire remonter de son inconscient une émotion refoulée.
4 - et puis, comme je disais, si le corps est trop abîmé, il ne va pas se réparer comme ça.
en particulier, toutes les pathologies liées à la perméabilité intestinale : elles apparaissent quand l'intestin est abîmé, colonisé par de mauvaises bactéries etc. , le microbiote va pas se refaire en 3 jours, ni les parois de l'intestin.
Oui, le Dr Thomas-Lamotte ne dit pas le contraire.
Si le corps est trop abimé, il ne parle pas de guérison, mais d'amélioration.
Dans le cas de la maladie d'Alzeimer, il parle de régression éventuelle, jamais d'amélioration.
Floch a écrit :
31 juil. 2018, 11:44
Bonjour,
Dini et Manon, vos questions m'ont beaucoup fait réfléchir...
J'ai ré écouté Lise Bourbeau
Et si notre naissance n'est pas un hasard, comme le dit Lise Bourbeau.
Si "on" (ou plutôt notre âme) choisit de renaitre là dans un but très précis et qu'on renouvelle l'expérience tant qu'elle est vécue dans le jugement et la culpabilité et non dans l'acceptation.
?!
Alors là, c'est LE point ou je n'arrive pas à suivre Lise Bourbeau.
Comme Manon, j'ai envie de dire
manon a écrit :
31 juil. 2018, 12:30
Floch , pour ta thèse auquel j'ai écrit que j'y ai déjà songé, je me contente de cette vie , manquerait plus qu'il y en ait d'autres :mdr1:
:bigbisous:
Parce que la renaissance ne fait pas partie de vos croyances. ;)
Mais on peut envisager d'autres vies jusqu'à ce que l'expérience vécue permette l'acceptation et la libération des souffrances.
Mais aussi, comme je disais, je découvre (grâce à ma capsulite et à l'appart!!) le lien entre corps/psychisme/esprit , ou plutôt l'imbrication de tout ça. Je n'arrive pas à adhérer à la thèse d'une âme qui changerait de corps. Je suis mon corps et mon corps est moi. Mon corps (avec ses particularités, ses maladies, ses faiblesses et ses forces à façonne ma personnalité tout autant que mon caractère, mes émotions, mes pensées vont façonner on corps ou influer sur lui.
Pour moi le corps n'est pas juste un "véhicule" pour ma vie.
Là, je ne te suis plus, l'âme est un concept indépendant du corps quelle que soit la religion, y compris dans la religion catholique, la mort est le moment où l'âme retourne vers Dieu et se sépare du corps qui se décompose ... La poussière retourne à la terre dont elle était venue, et l'esprit remonte à Dieu qui l'a donné (Eclésiaste 12,7); Tu dis que tu n'adhères pas à la thèse d'une âme qui changerait de corps, mais tu adhères à la thèse qu'elle quitterait un corps pour rejoindre Dieu ?! L'âme semblerait donc bien pouvoir choisir son lieu de destination... :ange:

Laurette a écrit :
31 juil. 2018, 15:17
Je crois que nous sommes surtout responsables de notre devenir...de ce que nous faisons/ferons de nous-mêmes.
Si nous restons immobiles, nous ne guérirons pas.
Seignalet, oui !!!! Mais pas que !!...
:bisou:
OUIIII Laurette :bisou: c'est tout à fait ça!
Et peut-être ne "guérirons" nous pas vraiment, mais au moins, nous vivrons mieux, avec plus de paix et moins de douleurs, physique ou morales.
Quelles que soient nos croyances, on se rejoint enfin sur ce point... :)
Ouiiii, nous avons la possibilité d'agir dans notre présent pour aller mieux demain... :smac:

Avatar du membre
Floch
Colocataire
Colocataire
Messages : 939
Enregistré le : 20 févr. 2017, 20:56
Enquête de référencement : recherche recettes régime Seignalet

Re: Et si la maladie n'était pas un hasard

Message par Floch » 01 août 2018, 05:49

macha a écrit :
31 juil. 2018, 20:13
Je suis mon corps et mon corps est moi. Mon corps (avec ses particularités, ses maladies, ses faiblesses et ses forces à façonne ma personnalité tout autant que mon caractère, mes émotions, mes pensées vont façonner on corps ou influer sur lui.
Pour moi le corps n'est pas juste un "véhicule" pour ma vie.
Oui, en fait, l'individu, c'est à dire le "moi" est formé du corps (avec ses particularités) qui est précisément notre véhicule, des sensations (les émotions, ce qui agréable, ce qui ne l'est pas), des perceptions (les 5 sens), le mental (les jugements, le caractère) et des consciences (la connaissance des choses, des objets).
Pour moi, corps et esprit sont étroitement liés et le corps est un véhicule pour l'esprit et le transporte et nous tentons d'en prendre soin au mieux, ne serait-ce que par rapport à l'alimentation, en faisant attention à ce que l'on mange tant au niveau du choix des aliments que de la qualité :)
Dini a écrit :
31 juil. 2018, 12:18
eh bien je vais vous dire ce que j'en pense moi de tout ça
...
Mais là où je dois rebondir et en tout cas c'est ce qui m'apaise l'esprit devant les injustices que je vois c'est que ces souffrances, ces maladies , ce manque d'argent, ce n'est pas MOI !
le MOI c'est autre chose. Le MOI est habillé par des caractéristiques secondaires qui sont des couches successives de non MOI . Je sais je suis hyper claire :hehe: :hehe: :hehe:
A partir du moment où on arrive à prendre de la hauteur, de se distinguer des caractéristiques secondaire , il n'y a plus d'injustice ou de justice, cette notion n'existe plus, on est au delà en tout cas différent de tout ça.
Je ne sais pas si je serai plus claire que toi Diny :hehe:
Bon disons que la souffrance en général vient du fait que l'on a une fausse idée de la réalité basée sur une interprétation subjective de ce qu'il y a autour de nous par le mental en fonction de notre propre vécu.
Le "moi" c'est l'idée que l'on se fait de soi, c'est ce à quoi on s'identifie et auquel on croit et c'est qui crée la dualité justice / injustice par exemple. :)

Avatar du membre
Dini
Colocataire
Colocataire
Messages : 1419
Enregistré le : 20 oct. 2016, 17:00
Enquête de référencement : google
Localisation : Sud Ouest

Re: Et si la maladie n'était pas un hasard

Message par Dini » 01 août 2018, 08:35

Alors là quand des spécialistes de Tartinage se mettent à papoter, je la mets en veilleuses et j'écoute :hehe: :hehe: :hehe: :hehe: :ange:

C'est pour vous taquiner mes cocottes j'adore les tartines :miam: :hehe:
« Dieu est mort, Marx est mort, moi même je ne me sens pas très bien » : Woody Allen :ange:

Avatar du membre
Dini
Colocataire
Colocataire
Messages : 1419
Enregistré le : 20 oct. 2016, 17:00
Enquête de référencement : google
Localisation : Sud Ouest

Re: Et si la maladie n'était pas un hasard

Message par Dini » 01 août 2018, 08:45

en fait Floch faut pas se torturer l'esprit. Ce que je voulais juste dire c'est que ma théorie c'est juste un truc super connu poussée à l’extrême :pausecaffé:

Le lâcher prise, le détachement,.... poussée à l’extrême jusqu'à ce que tu te détache même de ce que ton corps ressent. C'est un peu le concept chez les moines bouddhistes, ... je crois
en fait on relativise tout comme ça. :mrgreen:
Maintenant je dis pas que c'est simple sinon on serait tous des moines :hehe: :hehe: :hehe:
« Dieu est mort, Marx est mort, moi même je ne me sens pas très bien » : Woody Allen :ange:

Avatar du membre
macha
Colocataire
Colocataire
Messages : 308
Enregistré le : 13 nov. 2016, 10:44
Enquête de référencement : Amené ici par recherche google
Citation : "Aime ton prochain comme toi-même" çà veut dire "commence par t'aimer toi-même, tu en vaut le coup!"

Re: Et si la maladie n'était pas un hasard

Message par macha » 01 août 2018, 10:58

Dini :mdr3: :mdr3: :mdr3:
et j'approuve entièrement ta remarque sur les moines - qu'ils soient chrétiens ou bouddhistes... ce n'est pas pour tout le monde.
Régime SGSL (sans gluten sans lait) depuis fin octobre 2016 - Seignalet à partir de mars 2017 : arrêt du maïs et effort sur les cuissons courtes et le cru.
Cohérence cardiaque depuis Mars 2017. Hypnose (audios Internet) depuis Février 2018.
- Fond de spasmophilie modérée + anxiété généralisée
Sommeil : Arrêt progressif du lexomil (1/4 au coucher pendant 3 ans) en juillet 2017: je dors sans rien prendre, sauf parfois valériane et/ou de mélatonine.
- Anxiété diurne en baisse progressive depuis l'été 2017!

- épisodes d'aérophagie/RGO : quasiment plus depuis le début du régime
- capsulite idiopathique épaule gauche déclarée en octobre 2016 : en amélioration constante depuis mai 2017, quasiment finie au bout d'un an mais un reste de gêne qui stagne depuis Janvier 2018
- inflammations ORL et ophtalmiques chroniques, aggravées depuis 2015 après un épisode de stress intense : stable... hélas.
- chute de cheveux importante depuis la même époque : ça va ça vient...

Avatar du membre
Floch
Colocataire
Colocataire
Messages : 939
Enregistré le : 20 févr. 2017, 20:56
Enquête de référencement : recherche recettes régime Seignalet

Re: Et si la maladie n'était pas un hasard

Message par Floch » 01 août 2018, 15:32

Coucou,

Bah, ce n'est pas pas parce qu'on est en accord avec la philosophie orientale qu'on est moine bouddhiste ;)

Quand la flamme vacille, j'explore de nombreux chemins qui m'apprennent toujours quelque chose, même si je me prends un peu trop la tête, tu as raison... :hehe:

Cela étant, la flamme a beau vaciller, lorsque le vent arrête de souffler, elle revient toujours au même endroit, et pour moi, la réponse à la question du fil n'est pas dans une théorie trop figée, mais elle est plutôt dans l'équilibre d'un tout :

:)

Avatar du membre
kate
Colocataire
Colocataire
Messages : 1526
Enregistré le : 25 août 2012, 13:37
Enquête de référencement : blog
Citation : amour et gratitude

Re: Et si la maladie n'était pas un hasard

Message par kate » 03 août 2018, 17:39

 [spoil]D’après l’Association Médicale Américaine, 

« 75% des problèmes de santé sont causés par… 
…nos émotions [1] !!! »
contrairement à tout ce que vous avez toujours entendu, 
ce n’est pas la génétique, 
ce n’est pas l’environnement, 
ce n’est pas non plus le hasard ou encore la nourriture industrielle qui nous rendent malades. 
Ce sont nos émotions ! 

C’est-à-dire que l’angoisse, la peur, l’abattement, le désespoir, l’incertitude, le doute, le manque d’intérêt pour le présent etc. sont LES VERITABLES CAUSES des trois quarts des maladies. [/spoil]
Bonjour Macha :hamac-sol: :hamacb:
Désolé de ne pas répondre plus tôt Parfaitement D'accord avec toi , les émotions négatives , chocs traumas , peuvent nous rendre malade
le tout , c'est être capable la cause de l'émotion, qui cause le malaise et le désactiver pour guérir
j'ai fait avant hier l'exercice avec Reza , bizarre , c'est le mot colère qui me venait à l'esprit quand je mettait la main au bas du dos
je vais refaire après
et la méthode Reza , me rappelle la méthode TIPI , sauf qu'on écoute uniquement les sensations dans le corps :ballonss: ile-1: :hamac-sol: :transat:

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Le living »