Pour se repérer dans l'Appart
Le Rez de chaussée
C''est l'endroit où nous nous présentons mais aussi où nous nous informons de nouvelles urgentes , ou ponctuelles
Entresol Toutes nos recettes
Premier étage Tout ce qui concerne le régime
Deuxième Etage On s'instruit , on s'amuse, on prend soin de soi
Pour savoir utiliser les différentes fonctions , avatars , fichiers =>ICI<=
L'Appart est GRATUIT fonctionne sans publicité intempestive , vous pouvez y trouver TOUT ce que dont vous avez besoin de savoir pour effectuer cette alimentation différenciée, d'autres rubriques peuvent s'ouvrir selon les besoins.


La lumière reste allumée en permanence donc n' hésitez pas à poser des questions.

kéfir - étagère du cru

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

kéfir - étagère du cru

Messagepar anonyme12 » 15 mai 2012, 11:22

00. Kéfir – Table de matière

Les points suivants seront abordés :
NB: Vous pouvez lire les chapitres indifféremment et ne lire que ce qui est surligné dans un 1er temps, si vous le souhaitez
Les chapitres peuvent se lire de manière indifférente.

1. Le kéfir – composition
2. Le kéfir à travers le temps
3. Applications en cas de pathologie (exemples de maladies)
4. Recettes de base et autres recettes
5. Valeur nutritive du kéfir de lait
6. Liens
7. Kéfir contrindications
8. Sucres dans le kéfir de fruit

NB: Il s'agit bien évidemment du kéfir d'eau (ou kéfir de fruit), dans le cadre d'un régime SGSC, dont nous parlerons.

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: kéfir - étagère du cru

Messagepar anonyme12 » 15 mai 2012, 11:29

01. Le kéfir
Source: Mireille - Passion Recettes

Préambule : Il existe du kéfir de fruit (à base d'eau) et du kéfir de lait. Dans le cadre d'un régime SCSG, ce sera évidemment du kéfir de fruit.

Le kéfir est un champignon à bactéries qui transforme le lait en 24 heures, mais on peut le laisser mûrir jusqu’à 48 heures.
Les habitants du Caucase, d’où le kéfir est originaire, le préparent avec du lait de différentes espèces animales et une culture de bactéries lactiques et de levures associées sous forme de grains ayant l’aspect de petits choux-fleurs.
C’est ainsi qu’ils le consomment depuis leur tout jeune âge; ils ne connaissent pas le cancer, ni la tuberculose ni les maladies d’estomac, etc. et ils arrivent à un âge moyen de 110 ans. Le Caucase est la seule région du monde où l’homme atteint en parfaite santé un tel âge.
On peut aussi trouver le Kéfir sous forme de cultures pures comme pour le yaourt mais contenant les micro¬organismes spécifiques à ce produit.
On le définit comme suit:
- Lactobacillus helveticus
- Streptococcus cremoris
- Streptococcus diacetylactis
- Leuconosto dextranicum (Streptococcus kefir) - Saccharomyces fragilis (Torula Kefir)
Le professeur Mokokows l’a remarqué et a consacré sa vie sur la recherche du kéfir. Le docteur Kranzwk a constaté ces effets rares déjà avant la guerre. Il a guéri des cathares, des dérangements de la voie respiratoire, des crampes d’estomac, l’inflammation chronique des intestins, des maladies de foie, de la vésicule, des reins et de la vessie, grâce à celui-ci.
De plus, le kéfir de lait est un aliment nutritif complet. Il est très digestible, de plus par son acidité et ses enzymes, il favorise la digestion des autres aliments.
Le kéfir contient une énorme quantité de bactéries lactiques, dont l’antagonisme envers les microbes putréfactifs ou pathogènes est bien établi.
La valeur calorique du kéfir varie suivant sa composition.
Le kéfir au lait entier fournit environ 64 calories par 100 grammes (31/2 oz); le kéfir au lait à 2% de gras en fournit 53; le kéfir au lait écrémé 36 et le kéfir au lait entier enrichi de 37,5%, de lait évaporé en fournit environ 87.
(…)
le kéfir peut être consommé avec des fruits, passé au mélangeur, pour en faire une excellente boisson, et peut être utilisé en tant que yaourt.
On devrait en prendre tous les jours si possible, le matin et le soir après le repas. Aussi, il peut remplacer un repas entier car il est très nourrissant.
NB : Je conseille matin et soir en cas de pathologie car l’effet du kéfir se prolonge de manière optimale jusqu’à 12 H, ndlr. Voir « posologie » plus loin …
Il passe directement de l’estomac au sang, tandis qu’une autre nourriture doit d’abord être digérée.

édité : 15.05.2012 14H02'

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: kéfir - étagère du cru

Messagepar anonyme12 » 15 mai 2012, 11:31

02. Le kéfir à travers le temps
L'origine de mot « kéfir» vient du mot: (turc) « Keif » dont la signification est: « sensation de bien-être après l'avoir bu ».
Originaire de Caucase, la consommation du kéfir, lait fermenté d'une grande valeur alimentaire et hygiénique, est très populaire en U.R.S.S. et existe depuis plusieurs siècles.
La préparation du kéfir demeurera longtemps un secret, car les Musulmans du Caucase croyaient que le kéfir ou « grain du prophète Mahomet» ou « champagne des laits» perdait son efficacité si les peuples des autres religions l'utilisaient.
Ce n'est qu'au 19ème siècle, après un oubli de près de 5 siècles dans les pays de l'Est que l'homme réutilisera le kéfir pour ses propriétés thérapeutiques contre la tuberculose.
Aujourd'hui encore, plusieurs centenaires du Caucase vivent! Leur secret: Une nourriture constituée de produits laitiers, dont le kéfir, de légumes crus, de fruits et de miel, à laquelle s'ajoutent un air pur et un rythme de vie sain.
Les gérontologues semblent maintenant convaincus que le lait, le fromage et le kéfir (lait caillé aigre) contribuent à ralentir les processus de sclérose …
(…)
Mireille

Passion Recettes
www.passionrecettes.com
http://www.passionrecettes.com/voirRece ... 045-0.html

NB: Le kéfir de lait contient des ferments lactiques et des enzymes qui permettent de digérer / assimiler cet aliment, au contraire du lait. Après 6 ans, la plupart des individus perdent progressivement la capacité à digérer le lactose faute des enzymes appropriées qui déclinent (lactase).
Lorsque vous souffrez d'une pathologie de type leaky gut (perméabilité intestinale), le système immunitaire a enregistré votre incapacité à digérer / assimiler la protéine du lait (caséine). Il y a un effet mémoire. Par conséquent, vous ne pourrez pas consommer non plus du kéfir de lait, dans le cadre d'un régime SGSC. Vous pourrez toutefois consommer du kéfir d'eau (à base de fruit) sans problème, à moins de figurer dans les cas de restriction (contrindications).

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: kéfir - étagère du cru

Messagepar anonyme12 » 15 mai 2012, 11:36

03. Exemples d'application en cas de maladies
Source: Mireille - Passion Recettes

Rappel : Le Kéfir: est un champignon qui vient du (Caucase) pays de la Russie et de la Géorgie.

Lors de maladies très sérieuses on doit prendre beaucoup de kéfir le matin, le midi et le soir. Chaque fois un demi-litre.
Il est à considérer que douze heures plus tard l'efficacité du kéfir tombe.

- Nerfs: Un litre par jour aussi longtemps que la maladie le nécessite. L'insomnie cesse sans médicament.
L'appétit est retrouvé, le patient ne s'affaiblit pas, l'humeur s'améliore. Les dépressions s'espacent.
Suivre le traitement une année dans les cas graves, jusqu'à guérison.

- Ulcères internes: Un litre par jour.
Les ulcères d'estomac disparaissent dans 2 mois grâce à 3 x 1/2 litre par jour, ce qui a été constaté par des examens radioscopiques.

- Asthme:
En cas d'asthme prendre plus longtemps. Le malade dort plus paisiblement.

- Catarrhes de la vessie: Un litre par jour.
- Catarrhes des bronches: Un litre par jour (le malade dormira sans médicament).
=>Inflammation des muqueuses. n. m. Il signifie communément Gros rhume.
Médecine : Terme générique par lequel les anciens médecins ont désigné Tout écoulement d'un liquide, plus ou moins clair ou épais, par une membrane muqueuse, quelle qu'en soit d'ailleurs la cause. Catarrhe pulmonaire. Catarrhe de la vessie, etc.

- Anémie, décomposition du sang: Un litre par jour, le sang sera normal en trois semaines à trois mois.

- Tension élevée: Un litre par jour, en 2 mois la tension sera normale.

- Bile: Un litre par jour.
Le kéfir guérit, car la crème et le lait qui causaient des crises sont digérés par le champignon.

- Jaunisse, constipation: Un litre par jour.
Avant d'aller au lit boire du kéfir qui n'a pas fermenté plus de 12 heures pendant 2 à 3 semaines. Lorsque les selles sont devenues normales, continuer au rythme de 1 litre par jour avec du kéfir ayant fermenté 24 heures.

- Rein: Un litre par jour.

- Infections diverses: Un litre par jour et diète.

- Tumeurs intérieures: Un litre par jour jusqu'à guérison complète.

- Eczémas et maladies de la peau: Un litre par jour.
Frotter les parties atteintes avec le kéfir et laisser sécher. Rincer à plusieurs reprises à l'eau tiède et frotter de nouveau. Même les eczémas tenaces guérissent.

- Sclérose: Un litre par jour.
Régulation de la pression et du poids.
Une grave sclérose n'empire jamais, mais guérit lentement.

- Diarrhée: Pour importante diarrhée tuberculeuse et inguérissable. Les premiers jours boire du kéfir vieux de 48 heures.
Dès que la diarrhée cesse, après une semaine environ, un demi-litre de kéfir vieux de 24 heures suffit.

Mireille
Passion Recettes
http://www.passionrecettes.com (la consultation nécessite l’enregistrement en ligne).

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: kéfir - étagère du cru

Messagepar anonyme12 » 15 mai 2012, 11:38

04. Recette du kéfir de fruit
Recette de base : pour 1 litre
Dans un bocal de 1,5 litre en verre :
- Mettre environ 70 grammes de grains de kéfir après les avoir rincés dans une passoire plastique sous l’eau courante.
- Verser de l’eau non chlorée, peu minéralisée de préférence, pour conserver davantage de vigueur aux grains et donc les garder plus longtemps.
- 2 cuillères à soupe de sucre roux, bio de préférence (rapadura), ou blanc (saccharose)
- un demi-citron, bio de préférence et bien lavé, tranché en quartiers ou en grosses rondelles.
- 2 figues sèches ou 2 dattes.
- Couvrir d’un linge et laisser reposer à température ambiante (18° à 25°). Placez le bocal à l’abri de la lumière entre 24 et 48 heures : c’est votre goût qui déterminera le temps de fermentation.
- A ce moment-là, filtrer le tout dans une passoire en plastique, mettre le liquide dans une bouteille hermétiquement fermée.
N'attendez pas trop longtemps sinon les grains s'agglomèreront et il sera plus difficile de les séparer.
Le kéfir de fruit est prêt à être consommé tout de suite. Vous pouvez le placer au réfrigérateur pour éviter que la fermentation se poursuive.
- Jeter demi-citron et figues et rincer le kéfir.
NB: Le kéfir est prêt lorsque les figues remontent à la surface.
Recommencer la recette ! La boisson Kéfir ne se conserve pas plus de 3-4 jours au réfrigérateur, c’est pourquoi il faut la préparer au fur et à mesure de vos besoins.
NB2: Il existe de nombreuses variantes, au jus d'agrume ou de raisin, de tisane, etc. Attention si vous utilisez le pamplemousse (naringine => demi-vie prolongée des médocs).

Variantes de recette:
Dans toutes les variantes vous retrouverez du citron ou du jus de citron (un certain degré d'acidité est nécessaire) et du sucre (saccharose) pour nourrir le kéfir. Vous enlevez les fruits secs ajoutés au bout de 2 à 3 jours.

Kéfir d'eau et de lait:
Vous pouvez acquérir des grains de kéfir de lait et les "convertir" en les utilisant pour fabriquer du kéfir de fruit (kéfir d'eau). Mais il est impossible de revenir en arrière ensuite.

Recette : cidre de kéfir
Ingrédients:
200g de rondelles de pomme séchée, épluchée et étrognée (en magasin bio ou fait soi-même en mettant au four des tr de 5 mm d'épaisseur + déshydrater.
1 l d'eau 50 g de sucre de canne
2 c à soupe de grains de kéfir

Préparation :
1 l d’eau, les rondelles de pommes séchées.
Ajoutez le sucre et délayez-le puis et ajoutez les grains de Kéfir.
Laissez fermenter 48 heures.
Vous obtiendrez un " cidre " pétillant et mousseux, délicieux.
Passez et mettez en bouteilles (type limonade) que vous conserverez dans le réfrigérateur.

Déshydratation : Préchauffez le four à 60° C puis enfournez les rondelles et abaissez la température à 45 ° pour garder un maximum les enzymes et vitamines intactes. Laissez sécher entre 7 à 15H selon l'épaisseur et l'humidité des pommes.
Certains le font à 100 ° pdt 1H30', puis incorporent ces rondelles dans le breuvage.

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: kéfir - étagère du cru

Messagepar anonyme12 » 15 mai 2012, 11:38

05. Valeur nutritive du Kéfir nature (kéfir de lait) pour 175 g (3/4 de tasse de 250 ml)
K/cal 60
Lipides 3.5 dont 2.5 saturés et 0.2 trans
Cholestérol 15 mg
Sodium 40 mg
Glucides 4 g
Protéines 4 g
Vitamine A AJR 4 %
Calcium AJR 10 %
Source : Fichier canadien sur les éléments nutritifs

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: kéfir - étagère du cru

Messagepar anonyme12 » 15 mai 2012, 11:39


anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: kéfir - étagère du cru

Messagepar anonyme12 » 15 mai 2012, 11:40

07. Kéfir de fruit - Contrindications
Il n'y a pas à proprement parler de contrindication à consommer du kéfir de fruit si ce n'est les indications relatives aux "désagréments" passagers des personnes qui souffrent déjà d'une gastrite ou de diarrhée car la boisson est acide et stimule les intestins. Mais cela se régularisera si vous tenez compte du contexte et que vous vous adaptez : L'insuffisance à digérer les produits fermentés diminuera si vous y allez par palier et si vous restez à l'écoute de votre corps …
Il faut donc bien faire la distinction entre les désagréments passagers liés à l'adaptation du corps et les contrindications générales. Or, ces dernières sont rares, voire inexistantes…
Pour les personnes qui ne supporteraient pas un apport de probiotiques important, il y a lieu de commencer très progressivement et de s'adapter également : Une cuillerée à soupe par jour, soit 15 ml, fournit 5 milliards de bonnes bactéries. Il faut donc dans ces cas de figure procéder au cas par cas et moduler …

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: kéfir - étagère du cru

Messagepar anonyme12 » 15 mai 2012, 11:41

08. Sucres dans le kéfir de fruit
Après 2 jours, environ 80% du sucre a été consommé par le kéfir d'eau. Les 20 % restants seront principalement du fructose. Une fermentation supplémentaire de 2 jours au frigo, sans les grains, abaissera encore fortement ce niveau ...

Dans le kéfir de lait, les grains de kéfir se nourrissent du sucre du lait, le lactose. Le lactose se compose de galactose et de glucose. En chimie, on dit que le lactose est un disaccharide constitué par l'association d'une molécule de glucose et d'une molécule de galactose.

Il y a 70 mg/L de glucose, 20 mg/L de galactose et des traces d'autres glucides dans le lactose du lait. Nous pouvons donc supposer que nous avons les mêmes proportions dans le kéfir de lait. Or, il n'en n'est rien : les grains de kéfir se nourrissent principalement du glucose et laisse les autres sucres…

Dans le kéfir de fruit, il sera nécessaire d'effectuer un apport de saccharose, en plus du sucre des fruits : Du sucre de canne ou de betterave (sucrose au Canada). Mais pas de miel car ce dernier contient une substance antibiotique.
Dans le saccharose il y a +/ 50 % de glucose et de fructose.

Infos supplémentaires sur le sucre :
http://www.sugar.ca/francais/consumers/ ... mfield.cfm

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: kéfir - étagère du cru

Messagepar anonyme12 » 30 juin 2012, 09:21

up
mise en ligne ce 30 juin 2012
:miam:

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: kéfir - étagère du cru

Messagepar anonyme12 » 17 avr. 2013, 21:12

Up. Mise en ligne.
Ce post est verrouillé pour l'instant (Pas possible de répondre pour les colocs).
Encore un peu de patience (...).
:hello:


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Introduire germes specifique du Kefir de lait dans du kefir de fruits?
    par Distefano51 » 28 déc. 2017, 23:06 » dans Les boissons
    7
    410
    par Distefano51 Voir le dernier message
    29 déc. 2017, 19:03
  • Thé - étagère du cru
    par anonyme12 » 01 mai 2012, 11:04 » dans Les boissons
    6
    887
    par anonyme12 Voir le dernier message
    17 avr. 2013, 21:10
  • eau. étagère du cru
    par anonyme12 » 24 avr. 2012, 10:56 » dans Les boissons
    11
    1010
    par anonyme12 Voir le dernier message
    17 avr. 2013, 21:09
  • ETAGERE DU CRU ?????? Fichier(s) joint(s)
    par chriseli2 » 29 juil. 2012, 18:25 » dans Le dressing
    17
    983
    par mhub Voir le dernier message
    18 mars 2013, 21:28
  • Vin. étagère du cru
    par anonyme12 » 05 mai 2012, 18:54 » dans Les boissons
    5
    892
    par anonyme12 Voir le dernier message
    17 avr. 2013, 21:11

Retourner vers « Les boissons »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité