Consommation cuisse de volaille cru

Répondre
Marginal
Colocataire
Colocataire
Messages : 6
Enregistré le : 31 oct. 2016, 17:41
Enquête de référencement : par moi même

Consommation cuisse de volaille cru

Message par Marginal » 02 mars 2017, 15:20

Salutation à tous,
Je mange quasiment crus toutes les viandes sans problème. En revanche la dernière fois j'avais essayé une cuisse de poulet, mentalement déjà c'était une épreuve, mais c'est surtout au niveau de la texture et la consistance dans la bouche (très dur) qui m'a pas du tout séduit, que ce soit la chair mais aussi la peau. J'ai repris une cuisse de canard pour retenter, et je vais laisser sécher quelques jours avant de renouveler l'expérience.
Comment consommer vous les cuisses de volailles (peau, muscle), ainsi que l'os à l'état crus ?
Merci de votre attention,
Joffrey



Avatar du membre
Panthere
Colocataire
Colocataire
Messages : 116
Enregistré le : 01 oct. 2014, 22:44
Enquête de référencement : Amené ici par
Localisation : Yvelines

Re: Consommation cuisse de volaille cru

Message par Panthere » 02 mars 2017, 15:34

Mais mais, tu n'es pas sur un site d'alimentation BARF :hehe:

Je fais du magret de canard au sel seché 3 semaines au frigo, mais la volaille cru non salée, je n'ai pas vu ça à l'appart !!!!


Arthrite. Ca va beaucoup mieux, mais outre gluten maïs caséine, de nombreuses intolérances persistent, causant douleurs et gonflements.

Avatar du membre
saltarella
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 8163
Enregistré le : 28 mars 2015, 08:03
Enquête de référencement : google
Localisation : Alpes de Haute Provence

Re: Consommation cuisse de volaille cru

Message par saltarella » 02 mars 2017, 20:23

Je ne consomme pas de viande crue hormis le boeuf en tartare ou bleue. Mais la volaille ne me dit rien cru. Si tu n'aimes pas ne te forces pas surtout. Suis ton instinct


Rémission totale des symptômes de fibromyalgie depuis plus d'un an, plus de douleurs ni au repos, ni à l'effort. Je peux marcher 4h et rester debout 5h un vrai bonheur!!!!!!! Je peux cuisiner et m'adonner à mes passions sans soucis!
D'ailleurs en parlant de cuisine, vous pouvez voir mes recettes ici et elles sont toutes à l'Appart aussi:
http://assiettedecalee.blogspot.fr/

Avatar du membre
vannades
Colocataire
Colocataire
Messages : 1670
Enregistré le : 24 mai 2015, 18:31
Enquête de référencement : Google
Citation : Cueille aujourd'hui
Localisation : St Zacharie à 30 Km de Marseille

Re: Consommation cuisse de volaille cru

Message par vannades » 02 mars 2017, 20:32

Le risque principal est en effet de voir se développer des salmonelles dans les viandes crus... assez délicate je pense .... juste une petite cuisson serait plus encourageante pour notre santé :gros bisous:
Modifié en dernier par vannades le 02 mars 2017, 21:12, modifié 2 fois.



Avatar du membre
nine49
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 1615
Enregistré le : 12 déc. 2016, 21:16
Enquête de référencement : Amené ici par moteur de recherche
Citation : Ne perd jamais espoir, lorsque le soleil se couche les étoiles apparaissent.

Re: Consommation cuisse de volaille cru

Message par nine49 » 02 mars 2017, 21:03

Personnellement je préfère m'abstenir à cause de la bactérie la campylobacter qui provoque des gastros et des diarrhées. De plus, la texture ne me tente pas du tout. Je préfère le faire cuire à feu doux ou à l'étouffée.


Nine

Alimentation Seignalet tendance Paléo, adepte du jeun intermittent et de l'activité physique.

La vie est un cadeau...Préservons-la
coeurs:

Marginal
Colocataire
Colocataire
Messages : 6
Enregistré le : 31 oct. 2016, 17:41
Enquête de référencement : par moi même

Re: Consommation cuisse de volaille cru

Message par Marginal » 02 mars 2017, 21:30

Merci de vos retour. Le canard en filet que je laissais déshydrater dans le frigo était d'un goût très savoureux (qui se rapproché du saucisson). Je comprendrais pas pourquoi avec une cuisse je ne retrouve pas cette saveur !
Pour la santé, je privilégie plutôt un aliment crue riche en bactérie, que mort avec des molécules artificiel et transformé dû à une cuisson venant encrasser l'organisme, surtout plus importante avec les produits animaux (matière grasse encombrant les artères).
Je vous tiendrais au courant de la suite, j'attends quelques jours avant de commencer la dégustation.
Joffrey



Avatar du membre
manon
Site Admin
Site Admin
Messages : 10187
Enregistré le : 27 sept. 2004, 00:00
Enquête de référencement : Livre
Citation : ,Vieux texte biblique"On meurt plus sur sa marmite que de famine"
Localisation : Paris
Contact :

Re: Consommation cuisse de volaille cru

Message par manon » 03 mars 2017, 08:39

Dans son livre Jean Seignalet excluait la volaille , car justement on peut difficilement la manger crue..
:bisou:



Avatar du membre
macha
Colocataire
Colocataire
Messages : 308
Enregistré le : 13 nov. 2016, 10:44
Enquête de référencement : Amené ici par recherche google
Citation : "Aime ton prochain comme toi-même" çà veut dire "commence par t'aimer toi-même, tu en vaut le coup!"

Re: Consommation cuisse de volaille cru

Message par macha » 03 mars 2017, 12:53

Bonjour,
par rapport au cru justement, cela me rappelle un dicton transmis par ma famille normande :
"Les veaux mal cuits, les poulets crus
Font les cimetières bossus"
:mrgreen:
Bref, pour le poulet et le veau, la cuisson "vapeur douce" me semble à privilégier!
Il y a une marque de casseroles qui a comme slogan "le meilleur du cru est dans le cuit", c'est à dire qu'il y aurait des cuissons (100 ° maxi) qui respectent la qualité des aliments (études au microscope à l"appui).


Régime SGSL (sans gluten sans lait) depuis fin octobre 2016 - Seignalet à partir de mars 2017 : arrêt du maïs et effort sur les cuissons courtes et le cru.
Cohérence cardiaque depuis Mars 2017. Hypnose (audios Internet) depuis Février 2018.
- Fond de spasmophilie modérée + anxiété généralisée
Sommeil : Arrêt progressif du lexomil (1/4 au coucher pendant 3 ans) en juillet 2017: je dors sans rien prendre, sauf parfois valériane et/ou de mélatonine.
- Anxiété diurne en baisse progressive depuis l'été 2017!

- épisodes d'aérophagie/RGO : quasiment plus depuis le début du régime
- capsulite idiopathique épaule gauche déclarée en octobre 2016 : en amélioration constante depuis mai 2017, quasiment finie au bout d'un an mais un reste de gêne qui stagne depuis Janvier 2018
- inflammations ORL et ophtalmiques chroniques, aggravées depuis 2015 après un épisode de stress intense : stable... hélas.
- chute de cheveux importante depuis la même époque : ça va ça vient...

Avatar du membre
nine49
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 1615
Enregistré le : 12 déc. 2016, 21:16
Enquête de référencement : Amené ici par moteur de recherche
Citation : Ne perd jamais espoir, lorsque le soleil se couche les étoiles apparaissent.

Re: Consommation cuisse de volaille cru

Message par nine49 » 03 mars 2017, 13:02

C'est la marque Baumstal...Voici le lien... Les prix sont élevés.
http://www.baumstal.com/


Nine

Alimentation Seignalet tendance Paléo, adepte du jeun intermittent et de l'activité physique.

La vie est un cadeau...Préservons-la
coeurs:

Avatar du membre
PatrickS
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 13376
Enregistré le : 11 févr. 2009, 15:35
Enquête de référencement : moteur de recherche + lien de Petzouille
Citation : Un jour à la fois
Localisation : Saint Cosme en Vairais (Sarthe)
Contact :

Re: Consommation cuisse de volaille cru

Message par PatrickS » 03 mars 2017, 14:49

Bonjour,

Je vous rappelle qu'o par le cru ici, PAS D'USTENSILES de cuisson.

Le médecin qui m'avais orienté vers un changement d'alimentation, m'avait dit de manger le poulet cru.
Un bio bien élevé, la viande coupée en fines lamelles (carpaccio) et assaisonné comme le poisson cru.
Mais je ne l'ai jamais essayé. :ange:

Patrick


SEP primaire progressive depuis 2002, seul traitement: le régime Seignalet depuis fin mars 2009


https://www.facebook.com/pages/Sans-Glu ... 9198110360

Avant de poster, merci d'utiliser le moteur de recherches, la réponse est surement déjà là : http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/search.php

Avatar du membre
PatrickS
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 13376
Enregistré le : 11 févr. 2009, 15:35
Enquête de référencement : moteur de recherche + lien de Petzouille
Citation : Un jour à la fois
Localisation : Saint Cosme en Vairais (Sarthe)
Contact :

Re: Consommation cuisse de volaille cru

Message par PatrickS » 03 mars 2017, 14:51

Concernant la différence de goût entre cuisse et filet, c'est un peu normal, ces des muscles qui ont travaillé différemment, leur texture est donc différente et leur saveur s'en ressent. :miam: :miam:


SEP primaire progressive depuis 2002, seul traitement: le régime Seignalet depuis fin mars 2009


https://www.facebook.com/pages/Sans-Glu ... 9198110360

Avant de poster, merci d'utiliser le moteur de recherches, la réponse est surement déjà là : http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/search.php

Avatar du membre
saltarella
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 8163
Enregistré le : 28 mars 2015, 08:03
Enquête de référencement : google
Localisation : Alpes de Haute Provence

Re: Consommation cuisse de volaille cru

Message par saltarella » 03 mars 2017, 15:45

J'y pense pour la viande cru tu as des post très détaillé de Pierre C sur le forum


Rémission totale des symptômes de fibromyalgie depuis plus d'un an, plus de douleurs ni au repos, ni à l'effort. Je peux marcher 4h et rester debout 5h un vrai bonheur!!!!!!! Je peux cuisiner et m'adonner à mes passions sans soucis!
D'ailleurs en parlant de cuisine, vous pouvez voir mes recettes ici et elles sont toutes à l'Appart aussi:
http://assiettedecalee.blogspot.fr/

Marginal
Colocataire
Colocataire
Messages : 6
Enregistré le : 31 oct. 2016, 17:41
Enquête de référencement : par moi même

Re: Consommation cuisse de volaille cru

Message par Marginal » 09 mars 2017, 14:55

Bonjour à tous,
Finalement, j'ai cuits à la vapeur !
Peut êtres qu'avec un déshydrateur avec une température basse (42°max) pourrais faire l'affaire ?
Joffrey



Avatar du membre
Panthere
Colocataire
Colocataire
Messages : 116
Enregistré le : 01 oct. 2014, 22:44
Enquête de référencement : Amené ici par
Localisation : Yvelines

Re: Consommation cuisse de volaille cru

Message par Panthere » 09 mars 2017, 17:23

Bonjour,

Ca va durcit la viande encore plus le deshydrateur. Si tu mets une pate de poulet dedans, elle ne sera plus comestible.

Regarde les recettes de chicken jerky sur le web, c'est ainsi que la volaille crue est préparée :miam: , mais je n'ai jamais goûté.


Arthrite. Ca va beaucoup mieux, mais outre gluten maïs caséine, de nombreuses intolérances persistent, causant douleurs et gonflements.

Avatar du membre
vannades
Colocataire
Colocataire
Messages : 1670
Enregistré le : 24 mai 2015, 18:31
Enquête de référencement : Google
Citation : Cueille aujourd'hui
Localisation : St Zacharie à 30 Km de Marseille

Re: Consommation cuisse de volaille cru

Message par vannades » 09 mars 2017, 17:39

Non un déshydratante dessèche ta viande va être trop dure...juste pour ton toutou et encore ....à mon avis :mdr1: par contre le cuit vapeur la viande reste souple, bien moelleuse tu peux la faire mi- cuite >>> même rôtis au four c'est ce que je fais souvent pour pouvoir la réchauffer



Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Les viandes »