Pour se repérer dans l'Appart
Le Rez de chaussée
C''est l'endroit où nous nous présentons mais aussi où nous nous informons de nouvelles urgentes , ou ponctuelles
Entresol Toutes nos recettes
Premier étage Tout ce qui concerne le régime
Deuxième Etage On s'instruit , on s'amuse, on prend soin de soi
Pour savoir utiliser les différentes fonctions , avatars , fichiers =>ICI<=
L'Appart est GRATUIT fonctionne sans publicité intempestive , vous pouvez y trouver TOUT ce que dont vous avez besoin de savoir pour effectuer cette alimentation différenciée, d'autres rubriques peuvent s'ouvrir selon les besoins.
Plusieurs choix de styles s'offrent à vous , pour ceux qui ont des difficultés de vision , essayez VISIO


Pour toutes questions sur la nouvelle décoration et le fonctionnement de l'Appart' voir au AU CAGIBI
La lumière reste allumée en permanence donc n' hésitez pas à nous solliciter.

Tous les omégas 3 sont-ils bons ? Bis

Oligo- éléments vitamines
Règles du forum
La prise de complémentaires et de vitamines n'est pas anodine, certains ont des effets secondaires en cas de sur-dosage ou de contre-indication, toujours en parler avec votre médecin.
Répondre
anonyme12
Colocataire
Colocataire
Articles : 0
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Tous les omégas 3 sont-ils bons ? Bis

Message par anonyme12 » 31 déc. 2010, 16:57

Bonjour,

*) Préambule
Nestor s'étant emmêlé les pinceaux avec les manips de fusionner / déplacer / synchroniser / etc. j'ai décidé de me simplifier la vie, à la veille du Réveillon, car les posts intéressants à regrouper étaient trop volumineux.
On remettra ça sur le métier lors d'une prochaine intervention, si nécessaire ...
Merci de votre compréhension.

Re: diète
de petzouille » 20 Déc 2010, 22:52
Note de Nestor : Pour la bonne compréhension de ce post, Petzouille intervient suite à une question relative à une crise (suite à une détox, surcharge, etc. ?) afin de faciliter le retour à l’homéostasie / bonne santé (…).
Fait avec l’accord des participants, afin de mettre l’information utile à la portée des lecteurs du forum, car ce qui suit est ignoré de la plupart des nutritionnistes (info non répercutée).

Petzouille dit :
Bonsoir TALIA,
La réponse à vos questions, se trouve, il me semble, dans ce texte en lien :
Pour résumer : la phospholipase A2 décroche l'acide arachidonique, d'où synthèse de PG E2 et leucotriènes inflammatoires.
La position laissée libre en 2 est acétylée...ce qui donne le PAF ACETHER, encore plus terrible …

Pour éviter ce processus, il faut prendre de l'EPA et du DHA, qui en se fixant en position 2, vont calmer durablement les douleurs (probablement suite à une surcharge, ndlr)
Au passage, l'acide arachidonique qui a été consommé ne sera plus à redouter pour l'avenir …


http://www.codina.net/mucoviscidose.shtml" onclick="window.open(this.href);return false;

Bonne soirée
PETZOUILLE

Re: diète
de Nestor345 » 21 Déc 2010, 00:32
Alors si j'utilise le "décodeur Nestor" appliqué à l'article ci-dessus, après un transfert ;)
J'espère que Petzouille pardonnera les raccourcis de langage ...

Pour Talia:
Si tu utilises principalement des oméga-3 de type DHA et EPA (d'origine marine donc, c'est important), le processus inflammatoire est bloqué au niveau PGE2.
Les leucotriènes ne sont alors pas "stimulées", d'où la mise en veilleuse du processus de dégradation du squelette osseux; ce qui est tout bon pour ton coxis.
Cqfd. :amen:
Prends un supplément de DHA et EPA au petit déj, sans autre lipide (surtout pas de n-6, ou alors vraiment très très peu).

Question à Petzouille:
Est-ce que les gélules d'huile de poisson dha / epa sous forme d'esters éthyliques sont déconseillées? Est-ce la même chose que des éthers phospholipides, dont on parle dans l'article? Nestor a des lacunes en chimie ;)

Extrait de l'article en lien:
« Une partie importante de ces phospholipides sont en fait des éther-phospholipides, lesquels, lorsqu'un acide acétique est fixé en position 2, donnent du platelet-activating factor (paf-acéther), un des plus puissants médiateurs de l'inflammation »

Re: diète
de Nestor345 » 21 Déc 2010, 01:16
Infos HS (Nestor essaye de comprendre la différence entre éther et ester):
*) Explication au sujet de la formation des esters éthyliques des acides gras oméga-3 issus des triglycérides:
http://www.minami-nutrition.be/website_" onclick="window.open(this.href);return false; ... rption.php
=> La prise d'acides gras oméga-3 comme triglycéride ou comme ester éthylique n'a aucune influence sur la biodisponibilité (pouvoir d'assimilation) 24 heures après la prise. Après 24 heures, une même quantité d'acides gras oméga-3 est disponible pour l'organisme, quelle que soit la provenance des acides gras, triglycérides ou esters éthyliques, contrairement à ce qui était affirmé jusqu'alors par certaines sources (...).

Petit cours de chimie ;)
*) Les glycérophospholipides
Leur structure est constituée d'une molécule de glycérol comportant une liaison ester ou éther en position 1 du glycérol.
On obtient donc deux sous familles :

* les phospholipides-esters
* les phospholipides-éthers.

4.1.1. Les phospholipide-esters
Ils ont pour structure de base l'acide phosphatidique : un glycérol estérifié par deux acides gras en C1 et C2 et estérifié par une molécule d'acide phosphorique en C3. Ce dernier C3 est donc porteur d'un motif OH en bout de branche.
Cela permet l'addition éventuelle d’un deuxième alcool pour aboutir à d'autres glycérophospholipides.

4.1.2. Les phospholipide-éthers
On conserve le glycérol en structure de base avec son groupement alkyl en C1.
En C2, la fonction alcool est estérifiée par un acide gras et on retrouve l'acide phosphorique en C3.
On va donc retrouver les mêmes possibilités de réactions que précédemment : addition de molécule alcool aboutissant à une multitude de lipides complexes.
Citons par exemple le facteur d'activation des plaquettes : plaquets activating factor (PAF) : la 1-alkyl-2-acétylglycérophosphocholine.
http://www.cours-medecine.info/biochimie/lipides.html" onclick="window.open(this.href);return false;

Re: diète
de petzouille » 21 Déc 2010, 04:30
Bonjour NESTOR

Là, j’avoue, je n'arrive plus trop à suivre …

Même dans mes cours, c'était il y a quarante ans ...déjà... on n’affinait pas à ce point.
Mais ce que j'ai compris, c'est que la différence entre ester et éther :
Si on a un acide gras en C1 du glycérol, c'est un ester ;
si on n’a pas d'acide gras, c'est un éther.

Concrètement c'est l'action de la phospholipase A 2 qui en décrochant l'acide arachidonique en C2 va entretenir le phénomène inflammatoire, même sans avoir consommé (récemment) cet acide arachidonique …
Cette étape là, on ne peut pas l'éviter... c'est en quelque sorte une composante de la "détoxification" dont nous parlons régulièrement …

Et seconde étape inflammatoire : fabrication de ce PAF ACETHER, encore plus inflammatoire ;
mais cette étape on peut l'éviter ou la limiter en prenant soit de l'EPA soit du DHA.

Autre point :
ce mécanisme va jouer dans toutes les manifestions inflammatoires et quelque soit la pathologie.
En fait, l'article en question concernait la mucoviscidose …
On est vraiment au cœur d'un processus biologique, qui concerne une MULTITUDE de PATHOLOGIES

On a donc, à la fois, l’explication du pourquoi il y a recrudescence de douleurs, malgré un strict respect du "régime"
et … comment limiter, durablement, ces douleurs : PAR DES W3 A LONGUE CHAINE

Bonne fin de nuit
PETZOUILLE

xxx
Tous les omégas 3 sont-ils bons ?

Note de Nestor : ce post est la suite logique du précédent. Il m’a donc semblé opportun de l’ajouter …

de Nestor345 » jeudi 30 décembre 2010, 18:56
Tous les omégas 3 (n-3) sont-ils bons en cas de pathologie inflammatoire ?
Non, seuls les n-3 à très longue chaîne (DHA et EPA) sont indiqués en cas de pathologie inflammatoire.
Ces n-3 recommandés sont souvent d'origine marine (poisson, krill, algue), mais aussi les oeufs de poules élevées avec un apport de graines de lin ou les poules en liberté (elles se nourrissent de vers de terre, limaces, etc.). Les poules ont la capacité de transformer les n-3 d'origine végétale en DHA et EPA.

Re: Tous les omégas 3 sont-ils bons ?
de petzouille » » jeudi 30 décembre 2010, 23:41
Bonsoir NESTOR,
Vous posez la une question ardue
Parce ce que c'est à la fois la longueur de la chaine qui joue un rôle et aussi le nombre de doubles liaisons

3 pour l'AAL et une chaine de 18 carbones
4 pour l'EPA et une chaine de 20 carbones
5 pour le DHA et une chaine de 22 carbones
donc ces doubles liaisons permettent une très grande "souplesse" dans l'espace...cela doit avoir un lien avec leur rôle

une chaine courte de moins de 18 carbones...par exemple 16 carbones verrait sa "capacité" en doubles liaisons limitées à trois maximum
parce que ces doubles liaisons sont réparties de manière régulière
entre 3 et 4 pour la première..d'ou le nom omega 3..c'est la position sur ce troisième carbone qui donne le nom à la série des omegas 3
entre 6 et 7
puis entre 9 et 10
on pourrait mettre une quatrième double liaison sur une chaine de 18 carbones
est ce que ça existe dans la nature?... Mystère!

Je ne sais pas, d’ailleurs si cela existe un omegas 3, avec une chaine de 16 carbones...et comportant trois doubles liaisons
sur le papier, ça parait possible, mais dans la structure vivante? Je ne sais pas …
encore plein de mystères à tenter d'élucider en biochimie

Bonne soirée
PETZOUILLE

xxx

Re: omégas 3 marins
de Nestor345 » 29 Déc 2010, 01:13
Ce post est super important au niveau des oméga-3 : En cas de pathologie inflammatoire, seuls les n-3 d'origine marine (DHA et EPA) (non dénaturés) sont bénéfiques car ils occupent les récepteurs habituellement occupés par l'acide arachidonique, qui est pro-inflammatoire …
xxx
Re: omégas 3 marins
de petzouille » 21 Déc 2010, 13:15

NB : Petzouille répond à Manon qui demande des précisions sur l’intérêt de manger des pommes, ndlr.

Il y a dix fois plus d'anti-oxydants dans la peau des pommes que de VIT C …
Donc la pectine des pommes est utile pour drainer, pour nettoyer l'intestin de tout ce qui circule …
Les phospholipides des parois cellulaires de l'intestin sont une source importante d'acide arachidonique …
En cas de jeûne, ils seront remaniés et vont venir étoffer l'inflammation, sauf si la pomme est la pour en capter une partie …
CQFD

Bonne journée
PETZOUILLE

Re: omégas 3 marins
de Nestor345 » 21 Déc 2010, 15:28
Merci Petzouille pour ces précisions.

Je prends / prenais comme oméga-3 de l'huile de cameline. Mais il n'y a pas de DHA ni EPA dans l'huile (...). C'est en général dans les produits marins. Je mettrais une liste ce ces produits marins un peu plus tard, mais pour recharger il faudra prendre des gélules, en s'assurant de leur qualité (protégées contre l'oxydation par du romarin ou de la vit E) sinon s'abstenir !!!
2 à 3 g par jour pdt 8 à 10 jours.. Puis 1.5 à 2 g par jour.

Par exemple :
OM3 vital Oméga 3
30 gélules de 500 mg de n-3 ; 16 € (13.74 € sur newpharma.be)
Pub du site:
OM3vital contient une concentration très élevée en oméga-3 (95%).
Aux doses journalières recommandées (1 capsule par jour), OM3vital apporte 500mg d'oméga-3 pour équilibrer parfaitement un régime alimentaire au quotidien.
De par sa concentration très élevée en DHA, OM3vital est particulièrement adaptée à la femme enceinte ou allaitante.

Composition :
Huile : Huile de poissons sauvages concentrée sous forme d'esters éthyliques (titrée à 95% minimum d'oméga-3).
Antioxydant : Levure de sélénium, extrait naturel certifié non OGM de vitamine E
Gélifiant : cire d'abeille et silice colloïdale.
Contenant : Gélatine de poisson, glycérine et oxyde de fer rouge.
Conseils d'utilisation (du fabricant) :
Pour une vie saine au quotidien : 1 capsule par jour
Femme enceinte ou allaitante : 1 capsule par jour
Bon fonctionnement du système cardiovasculaire : 3 capsules par jour, pour un apport quotidien d'environ 1g de DHA .
Frais de port chez http://www.newpharma.be" onclick="window.open(this.href);return false; : 3.90 € (gratuit si 75 €)

PS: Il faut faire attention à la composition des autres huiles de poisson (proportions) et voir si elles sont protégées de l'oxydation (par de la Vit E ou du romarin ou du sélénium). Voir aussi la facilité de digestion (et l’odeur) car les esters se digèrent plus difficilement pour certaines personnes.
A+
Nestor

Je prends OM3 vital (Oméga 3), une à deux capsules par jour. (Huile de poisson)
95 % de n-3 (310 mg de DHA – 105 mg d’EPA)
Soit 85 % de DHA et EPA sur le total des n-3 (405 mg hors de 475 mg de n-3).
30 gélules de 500mg d'huile de poisson par capsule, sur levure de sélénium. 16 €.
3 capsules par jour, pour un apport quotidien d'environ 1g de DHA.

J'affinerais ultérieurement le dosage.
J'ai un post en stock avec les n-3 marins en gélule de qualité.

A+
Nes
Re: omégas 3 marins
de Nestor345 » 24 Déc 2010, 17:11

DHA EPA dosage
Selon les études, la dose quotidienne nécessaire d’oméga-3 pour réduire l’inflammation est de près de 3 g (plus précisément 1,8 g d’EPA et 0,9 g d’DHA, deux types d'oméga-3 retrouvés dans les poissons gras). Cette quantité s’obtient difficilement par l’alimentation seule : on y arrive en consommant 3 repas de 150 g (5 oz) de poisson gras par semaine, plus 1 g par jour d'oméga-3 en supplément (EPA et DHA combinés).


Teneur en AEP et ADH de différents poissons, fruits de mer et suppléments
Type de Poisson : Portion de 150 g (EPA + DHA) :
Maquereau bleu 3 450 mg
Saumon de l’Atlantique (élevage) 2 870 mg
Truite grise 2 400 mg
Hareng de l’Atlantique 2 354 mg
Flétan du Groenland 1 376 mg
Sardines en conserve (dans l’huile) 980 mg (égouttez bien l'huile car souvent raffinée, et sinon pas indiqué en cas d'inflammation)
Crevettes 717 mg
Morue 274 mg
Pétoncles 130 mg
1 Capsule* d’huile de poisson : De 300 mg à 600 mg.

Source : PasseportSanté
http://www.passeportsante.net/fr/Nutrit ... rovenance=" onclick="window.open(this.href);return false;

* Veillez à la qualité des capsules et surtout à la protection anti-oxydante sinon abstenez-vous (=> Vitamine E ou extrait de romarin ou sélénium).
En cas de pathologie inflammatoire, il faut non seulement veiller à avoir un pourcentage très élevé de n-3 (90 %) mais aussi et surtout une majorité d’acides gras à très longue chaîne, soit plus de 80 % d’EPA et de DHA réunis (avec un rapport approximativement de 2/1).

A+
Nestor

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Articles : 0
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Tous les omégas 3 sont-ils bons ? Bis

Message par anonyme12 » 02 janv. 2011, 20:16

Un petit "up" pour sortir ce post des labyrinthes
:lettre:

Avatar du membre
valie
Colocataire
Colocataire
Articles : 0
Messages : 139
Enregistré le : 21 déc. 2010, 18:37
Enquête de référencement : moteur de recherche
Localisation : Bourgogne

Re: Tous les omégas 3 sont-ils bons ? Bis

Message par valie » 02 janv. 2011, 22:49

très bonne idée de remettre ce post, tous les jours j'apprends quelque chose ici !!
Valie
problèmes digestifs et intestinaux ( brulures, douleurs à l'estomac, aérophagie...) depuis plus d'un an, acidose sous contrôle avec le régime..... de nombreuses intolérances alimentaires enfin détectées ( gluten sauf épeautre, lait vache, maïs , levure, boeuf, canard, saumon, cerises, ananas, etc.... probablement à l'origine de ces problèmes

Avatar du membre
petzouille
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Articles : 0
Messages : 6692
Enregistré le : 22 oct. 2004, 00:00
Enquête de référencement : manon
Localisation : TOULOUSE

Re: Tous les omégas 3 sont-ils bons ? Bis

Message par petzouille » 03 janv. 2011, 10:45

Bonjour NESTOR 345

merci pour tout ce travail de synthèse
je vous joins un lien vers un site ou j'ai trouvé pas mal de réponses
même à des questions que je ne m'étais pas posées :feu-:

http://www.nutrimuscle.com/omega_3/omeg ... mega-3=1#2" onclick="window.open(this.href);return false;

je n'ai d'ailleurs pas trouvé assez de temps pour tout bien lire
...je trouve que leurs explications sont vraiment bonnes

Bonne journée

PETZOUILLE
"De l'ATOME au GÊNE
De MENDELEIV à MENDEL
La VIE ...et la PENSEE
Ne sont que...CHIMIE"

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Articles : 0
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Tous les omégas 3 sont-ils bons ? Bis

Message par anonyme12 » 03 janv. 2011, 14:00

merci Petzouille,
Je viens d'aller lire cette "pub informative". Bien présentée. Explications bien "établies".

Pour les autres lecteurs : Décodeur Nestor :fete5:
Leur produit "nutrimuscle Oméga 3 - Complément alimentaire" m'a "séduit" mais pas pour commencer un traitement lié à une pathologie inflammatoire (arthrose lombaire). Comme produit en phase de rémission, oui ...
Il y a encore trop d'AG résiduels (43 %) et la pub ne précise pas ce que sont ces AG (...).

J'ai relevé:
57 % de n-3 (le pourcentage total ici n'est pas un facteur rédhibitoire, vu les autres paramètres. Il est suffisant).(ok vu la qualité des autres paramètres).
120 capsules : 34.50 € (prix très concurrentiel !)
Chaque capsule d'OMÉGA 3 Nutrimuscle contient au minimum 380 mg d'EPA + 190 mg de DHA (donc rapport 2/1, excellent en cas d'inflammation; 570 mg au total). C'est très bien au niveau EPA et DHA (total et proportions).
=> 2 capsules par jour conseillées + poisson 3 fois par semaine (sinon 3 capsules par jour).

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Articles : 0
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Tous les omégas 3 sont-ils bons ? Bis

Message par anonyme12 » 03 janv. 2011, 15:43

Voici un article paru sur le site lanutrition.fr mais qui n'est plus accessible à la lecture :
Zorro smiley 01.gif
Zorro smiley 01.gif (45.4 Kio) Vu 11330 fois
Je l'ai subdivisé en 2 parties:
- les infos d'ordre général sur les n-3;
- le test sur les suppléments de n-3.

Les meilleures marques d'oméga-3
Source: LaNutrition.fr, le 13/02/2008

Les compléments alimentaires d’oméga-3 foisonnent sur le marché, vendus aussi bien en pharmacie, magasin diététique, supermarché qu’en vente par correspondance. Quels effets sur l’organisme peut-on espérer ? Comment faire le bon choix face à cette offre grandissante ? Quelles gélules choisir pour prévenir les maladies cardio-vasculaires, quelle marque pour les troubles de l’humeur, quel complément pour lutter contre l’inflammation ? Quelle qualité doit-on exiger ? ConsoSanté répond à toutes ces questions et vous livre les meilleures marques d’oméga-3 pour faire le bon choix.

Par Benoît Fernandes et la rédaction de ConsoSanté

A quoi servent les oméga-3 ?

Les oméga-3 sont des acides gras qui participent à la constitution de certaines graisses. On en trouve notamment dans les noix, les huiles végétales (colza, lin) – sous la forme du chef de file, l’acide alpha-linolénique (ALA). On en trouve aussi dans les poissons gras, les œufs de poules nourries de graines de lin, les crustacés – cette fois sous la forme d’EPA et DHA – deux acides gras à longues chaînes issus de la transformation de l’acide alpha-linolénique par ces animaux. Pour une présentation détaillée des oméga-3, consultez l’article « Devenez incollable sur les oméga-3 » sur LaNutrition.fr.
lanutrition.fr/devenez-incollable-sur-les-omega-3.html
Des études épidémiologiques (1) ont montré que chez les populations occidentales, le rapport entre les oméga-3 et leurs cousins, les acides gras oméga-6, était de 1 pour 20 alors qu’il devrait dans l’idéal être compris entre 1 pour 4 et 1 pour 2. Conclusion : en général, on reçoit trop d’oméga-6 et pas assez d’oméga-3. Ce déséquilibre augmenterait entre autres les risques de maladies cardiovasculaires, d’inflammation chronique, de troubles psychiatriques.
A l’inverse, les études ont montré qu’en enrichissant l’alimentation en oméga-3, on réduit ces risques. Exemple : l’étude Gissi. Dans cette étude les chercheurs ont donné à certains patients ayant survécu à un infarctus des gélules d’oméga-3. Résultat : une mortalité cardiaque réduite de 30 %. Les études montrent également que les oméga-3 permettent de réduire l’inflammation et pourraient ainsi être utilisés dans le traitement de certaines maladies inflammatoires comme l’arthrite rhumatoïde (2). (Pas tous les types de n-3, mais l’EPA et la DHA, donc principalement d’origine marine, ndlr).
Enfin le rôle joué par les oméga-3 dans certains troubles psychiatriques est loin d’être négligeable. Par exemple lorsqu’on donne des suppléments d’huiles de poisson pendant huit semaines, en plus de leur traitement, à des personnes dépressives, on observe dans la plupart des cas une nette amélioration de leurs symptômes. (3)

Les suppléments d’acides gras EPA et DHA peuvent donc aider à prévenir ou limiter un grand nombre de maladies. Leurs effets biologiques, avérés par des centaines d’études scientifiques, sont multiples et parfois rapides.

Nous avons recensé les suppléments d’oméga-3 en vente sur le marché français et avons analysé leur composition pour savoir lesquels étaient les mieux adaptés pour prévenir les maladies cardiovasculaires, pour lutter contre l’inflammation et pour soigner les troubles dépressifs.

A chaque acide gras sa fonction

L’acide alpha-linolénique ou ALA
A quoi il sert ?
L’ALA est le seul oméga-3 essentiel. Il agirait par lui-même comme un anti-oméga-6, et indirectement, comme fournisseur d’oméga-3 à longues chaînes à l’organisme, l’EPA et le DHA. En effet, théoriquement, nous savons le transformer en EPA et DHA. En pratique, cette conversion est très faible. Selon certains chercheurs, nous transformerions 5 à 10% de l’ALA en EPA et 2 à 5% en DHA (4), mais pour d’autres chercheurs la conversion serait bien plus faible, inférieure à 1 % (0.2 % en EPA et 0.05 % en DHA). Aussi, l’EPA et le DHA doivent également être fournis par l’alimentation à des doses suffisantes.
Combien d’ALA par jour ?
L’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) recommande de s’en procurer 2g par jour, soit 2 cuillères à soupe d’huile de colza ou 6 à 7 noix.

L’acide eicosapentaénoïque (EPA)
A quoi il sert ?
Des études suggèrent que l’EPA possède des effets bénéfiques sur la dépression et les troubles de l’humeur (5). L’EPA possède des propriétés anti-inflammatoires et anti-allergiques. Il contribue comme le DHA à la protection des artères et du cœur. Il limite également la perte osseuse en inhibant l’action de l’acide arachidonique, un acide gras à longues chaînes pro-inflammatoire, de la famille des oméga-6.
Combien d’EPA par jour ?
Deux à trois rations de poissons gras par semaine apportent environ 1 g d’EPA et de DHA, soit environ 350 mg d’EPA.

L’acide docosahexaénoïque (DHA)
A quoi il sert ?
Le DHA est le principal acide gras présent dans les membranes des neurones - le cerveau contenant 60% de lipides, et dans la rétine. Il joue ainsi un rôle fondamental dans le développement du cerveau (pendant la grossesse et la petite enfance) et de la vision. Le DHA jouerait également un rôle important dans la protection du cœur car il est très présent dans les mitochondries cardiaques. La carence en DHA pourrait également provoquer certaines maladies dégénératives comme la maladie d’Alzheimer (6). Cet acide gras intervient également dans la formation et la motilité des spermatozoïdes.
Combien de DHA par jour ?
Deux à trois rations de poissons gras par semaine apportent environ 1 g d’EPA et de DHA, soit environ 650 mg de DHA.
C’est effectivement la quantité minimale pour obtenir une protection cardiaque, celle qui a permis notamment les premiers résultats encourageant dans les années 90 sur les effets des oméga-3 dans les maladies cardio-vasculaires (l’étude DART, l’étude de Lyon, l’étude de GISSI (7,8,9).

Ce qu’il faut savoir avant d’acheter un complément d’oméga-3
En règle générale, la prise d’un complément alimentaire en oméga-3 n’aura d’effet que si vous en manquez et/ou si le rapport oméga-6/oméga-3 est trop défavorable. Si vous êtes en bonne santé à tous points de vue et estimez que votre régime alimentaire est suffisamment riche et équilibré en oméga-3, il n’y a pas de raison d’avoir recours à un supplément. Pour estimer votre consommation d’oméga-3, consultez notre base aliments sur LaNutrition.fr
Voici ce qu’il faut savoir avant d’acheter des compléments alimentaires riches en oméga-3 (en parapharmacie, en supermarché ou en vente par correspondance). Nous nous sommes restreints aux compléments ne contenant quasiment que des huiles riches en oméga-3. Mais sachez qu’il existe des produits avec des formules plus ou moins complexes avec en plus des oméga-3, des vitamines, des minéraux voire d’autres acides gras (oméga-6, oméga-9).

Naturel ou synthétique ?
Les acides gras naturels se présentent sous la forme de triglycéride, seule forme disposant de l’agrément alimentaire. Certaines marques apportent les oméga-3 sous cette forme de triglycérides originels. Vous retrouvez dans vos gélules les oméga-3 tels que vous les auriez avalés en mangeant directement un filet de poisson. En revanche certaines marques proposent des oméga-3 sous la forme d’ester éthylique, moins chers à fabriquer. Leur recette : un mélange d’huiles de poissons, d’acides gras libres et d’éthanol qui passe par une étape de distillation pour obtenir une huile plus concentrée en oméga-3. Inconvénient : la biodisponibilité des esters éthyliques est plus faible car ils sont beaucoup plus résistants aux lipases du tube digestif (et donc plus difficiles à digérer pour certaines personnes, ndlr). Cependant, au bout de 36 heures de cure d’oméga-3, les taux sanguins sont comparables à ceux obtenus avec des triglycérides. De plus, la majorité des études (comme l’étude Gissi) ont été conduites avec des acides gras en esters éthyliques, sans effets secondaires.

La concentration
Tous les compléments n’ont pas la même concentration en oméga-3. Il est donc primordial de connaître la quantité précise d’oméga-3 que contient une capsule. Ceci déterminera le nombre de capsules à avaler par jour et bien entendu le prix. Nous avons choisi d’indiquer le nombre de capsules à prendre pour obtenir une dose journalière d’1g d’EPA+DHA (mise à part pour deux compléments qui proposent une majorité d’ALA, l’oméga-3 végétal : dans ce cas, nous avons pris le nombre de capsules à prendre pour l’apport quotidien de 2g d’oméga-3, apport nutritionnel conseillé par l’Afssa.). Des doses supérieures peuvent améliorer les effets. Il y a peu de risque à consommer des oméga-3 ; cependant, au-delà de 3 g/j, il est possible d’observer des problèmes de coagulations ou des hémorragies.

Le ratio EPA/DHA
La chair de poisson a généralement un ratio EPA/DHA de 0,3 pour 1. C’est le ratio le plus fréquemment retrouvé dans les compléments alimentaires car il a permis les premiers résultats encourageants, notamment pour les maladies cardio-vasculaires.
En modulant ce ratio on valorise les qualités spécifiques à chaque oméga-3 :
- Un ratio supérieur permet d’apporter davantage d’EPA et donc d’augmenter ses effets anti-inflammatoires et anti-allergiques. Par ailleurs, plus le ratio est élevé, plus les troubles sur l’humeur (anxiété, stress, dépression) semblent améliorés.
- Un ratio inférieur apporte une majorité de DHA. Comme cet acide gras est fondamental dans le développement du cerveau et de la rétine, ceci permet d’améliorer la mémoire, les capacités intellectuelles, la vision. Une forte teneur en DHA est également préférable pour une prévention spécifiquement cardiaque.

La forme galénique
Les compléments alimentaires sont généralement présentés sous forme de capsules de gélatine (d’origine bovine, marine ou végétale) renfermant de l’huile de poissons gras. Il existe cependant des compléments alimentaires à base d’algues riches en oméga-3 qui peuvent être intéressants pour les végétariens et autres allergiques. (Evitez les gélules en gélatine d’origine animale, souvent bovine. Si l’origine n’est pas précisée, animale ou végétale, rejetez, ndlr).

La conservation
Tous les acides gras polyinsaturés supportent mal la lumière et les fortes températures et ils sont sensibles à l’oxydation. Dans ces conditions, ils accomplissent mal leur rôle positif dans l’organisme. Ils doivent donc être conservés à l’abri de la lumière et au frais (frigidaire). (Une huile, telle l’huile de colza ou de cameline, à majorité d’acides gras mono- et surtout de poly-insaturés ne se solidifiera pas au frigo, ndlr).
Il faut vérifier, si possible auprès de votre pharmacien, la qualité des huiles utilisées pour les compléments et l’addition éventuelle d’antioxydant (vitamine E, Sélénium) à de bonnes doses. C’est la qualité de ces huiles qui est primordiale. Une bonne huile est une huile concentrée en oméga 3, stable (pour éviter l’oxydation), d’une bonne biodisponibilité, dépourvue de contaminants (PCB, métaux lourds,…) et d’une bonne traçabilité.

Comment utiliser les oméga-3 selon vos besoins

Complémentation et rééquilibrage alimentaire
Pour une simple complémentation alimentaire et pallier une déficience en acides gras oméga-3 et renouveler les tissus, il faut au départ un traitement de deux ou trois mois, toujours, autant que faire se peut, allié à un régime alimentaire équilibré, de type diète méditerranéenne ou Okinawa, pauvre en oméga-6. Ensuite des cures de 15 jours tous les trois mois ou un mois tous les 6 mois, sont conseillées. Dans ce cas, il est préférable d’avoir des apports équilibrés en EPA et DHA mais également en ALA. 1 gramme par jour d’oméga-3 est une dose raisonnable.
Notre sélection
Mix Alpha de Synergia et Omega 3 Anti-Stress d’Oenobiol qui proposent les trois oméga-3 en même temps.

Grossesse et allaitement
Si leur alimentation ne leur apporte pas assez d’oméga-3, les femmes enceintes doivent avoir recours tout au long de la grossesse aux suppléments en oméga-3, mais également avant la grossesse pour celles qui n’arrivent pas à tomber enceinte. Une déficience en oméga-3 peut affecter la fécondité. L’homme peut aussi y avoir recours car la tête des spermatozoïdes est très concentrée en DHA ce qui peut améliorer la fertilité.
Les mères qui allaitent peuvent également s’en procurer pour améliorer la qualité du lait. Là aussi, un complément à large spectre (ALA, DHA, EPA) est conseillé.
Notre sélection
Mix Alpha de Synergia et Omega 3 Anti-Stress d’Oenobiol qui proposent les trois oméga-3 en même temps.

Inflammation
Pour les maladies inflammatoires, il est difficile, d’un point de vue scientifique, de donner un conseil en ce qui concerne les doses ou le type d’oméga-3 à privilégier. On peut juste dire que c’est utile. L’EPA a des propriétés anti-inflammatoires et peut se substituer à l’acide arachidonique dont les dérivées, les prostaglandines, causent les inflammations. Toutefois, les anti-inflammatoires pris par les malades ont pour but de bloquer la cyclooxygénase, l’enzyme qui produit les prostaglandines pro-inflammatoires à partir de l’acide arachidonique. Mais c’est la même enzyme qui fabrique les dérivées de l’EPA. La supplémentation en EPA est contrée par les anti-inflammatoires, donc il est préférable dans ce cas de prendre essentiellement du DHA.
Pour le traitement de l’arthrite rhumatoïde les doses utilisées sont élevées : au moins 3 g par jour d’EPA + DHA et les effets ne sont pas immédiats.
Notre sélection

Cardiom3 d’Isodisnatura et Super DHA de SmartCity qui sont les compléments les plus riches en DHA.
NB : Omacor de Pierre Fabre est également un bon choix, mais seulement si vous avez arrêté la prise d’anti-inflammatoire, ndlr (46% de DHA, 38% d’EPA, soit 90% de n-3 marins sous forme d’esters éthyliques).

Troubles de l’humeur
Pour les troubles de l’humeur, les études ont généralement portée sur des maladies psychiatriques graves (dépression, schizophrénie, etc.). Toutes montrent une amélioration de la maladie grâce à des compléments alimentaires en oméga-3, notamment à des doses supérieures à 1g par jour et qui peuvent aller selon les études jusqu’à 4 g/jour. Plus le ratio EPA/DHA est grand plus les effets sur l’humeur, notamment sur le versant dépressif, sont importants. En revanche, le versant hostilité de certaines troubles est amélioré par le DHA.
Notre sélection
Dans ce cas, OM3 émotion d’IsodisNatura a le ratio EPA/DHA le plus élevé.

Prévention cardiovasculaire
Pour la prévention secondaire des maladies cardiaques la dose habituellement prescrite est de 1 g/jour.
Pour les cas extrêmes de maladies cardiaques, les compléments alimentaires sont à prendre en continu : ceci permet d’améliorer le cœur, les muscles et le moral des malades.
Notre sélection
OMACOR de Pierre Fabre est le mieux indiqué. Il fut testé cliniquement et est remboursé par la Sécurité Sociale pendant les 6 mois post-infarctus.


Huile naturelle ou synthétique ?
Stéphane Lozachmeur est directeur commercial de Polaris, société quimpéroise qui fournit des huiles d’origine marine aux laboratoires et marques de compléments alimentaires en oméga-3. Ils sont à l’origine, avec la société Pronova, de la gamme d’huiles d’origine marine, EPAX™

Quelles sont les garanties de la qualité EPAX ?
Les poissons sont pêchés dans des eaux froides du Pérou et du Chili. De plus, grâce à un processus de purification exclusif, les huiles de poissons contiennent des niveaux indétectables de contaminants. Notre procédé de micro-encapsulation permet de protéger les oméga-3 de l’oxydation, de l’interaction éventuelle avec d’autres substances. Enfin, grâce à un brevet sur l'enrichissement naturel des huiles de poissons en EPA et DHA, les huiles sont concentrées en oméga-3 (+ de 60%) ce qui permet de réduire la taille des capsules, tout en conservant les oméga-3 sous leur forme triglycéride.
Depuis cette année nous avons développé un nouveau procédé qui permet de prévenir l’oxydation de ces précieux acides gras insaturés ; les huiles EPAX QUALITYSILVER sont actuellement les plus stables du marché.

Pourquoi conseillez-vous la prise d’oméga 3 sous forme de triglycéride (forme naturelle des acides gras marins) et non d’ester éthylique ?
Pour des raisons économiques, est apparu, depuis quelques années, un procédé synthétique qui permet de proposer les acides gras sous forme d’esters éthyliques. Cependant, les esters éthyliques seraient moins biodisponibles que les triglycérides et plus fragiles à l’oxydation donc moins fiable pour un stockage prolongé. Ensuite, les avis divergent car nous avons peu d’études comparatives. L’historique de consommation des triglycérides est très important et ses bénéfices ne sont pas discutables.
De plus en France, il n’y a pas de certificat d’alimentarité des esters éthyliques. Pourquoi prendre une forme synthétique alors qu’il existe une forme naturelle et qu’on trouve des produits en triglycérides à un prix tout à fait correct ?

Quelles précautions prendre ?
Il n’y a pas encore de label qualité français ou européen en ce qui concerne les compléments alimentaires en oméga-3. Les pharmaciens les réclament car eux aussi sont un peu perdus dans toute cette offre. Pour moi, la qualité de référence aujourd’hui est l’EPAX QUALITYSILVER. Une femme enceinte peu en consommer sans aucun risque pour elle et son enfant bien au contraire.
Deux choses sont à retenir : L’EPA est un excellent anti-inflammatoire naturel et le DHA est essentiellement structurel pour le cerveau et la rétine.

Gare à l’oxydation
Les oméga-3 sont des acides gras très polyinsaturés donc très sensibles à l’oxydation. Lorsqu’ils sont oxydés, ils deviennent des acides gras trans nocifs pour l’organisme. Pour palier à ce problème, les huiles de poissons sont mélangées avec des antioxydants, comme la Vitamine E (ou tocophérol). Mais seulement à des doses permettant une bonne conservation des capsules, c’est-à-dire généralement entre 2 et 5 mg. Dans ces doses, elle n’aura pas d’effets physiologiques, donc aucun risque d’avoir une surdose en vitamine E. De plus, les études qui ont essayé de combiner une complémentation d’oméga-3 et de vitamine E à des doses physiologiques n’ont pas montré d’augmentation des effets des oméga-3.

Fin de la 1ère partie

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Articles : 0
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Tous les omégas 3 sont-ils bons ? Bis

Message par anonyme12 » 03 janv. 2011, 16:01

2ème partie : Tableau avec test des n-3.

Pour éviter un recours des sociétés « mal appréciées », Nestor n’a mis en évidence que qques produits. Tableau sur demande disponible par courrier pdt 30 jours à compter de la date de parution de ce post. Il n’est pas possible de faire un copier / coller sur le forum en MP.
Vous devez regarder quelle est la proportion de n-3 sur le total des lipides.
Super important : les n-3 doivent être protégés de l’oxydation par un anti-oxydant : Vitamine E ou du romarin ou du sélénium. Critère d’exclusion si non mentionné (ou allez voir sur le site) !
Enfin j'attire votre attention sur le fait que les n-3 sous forme d’esters éthyliques sont plus difficiles à digérer, en théorie ...
S’assurer aussi de la qualité : garantie sans toxine due aux ML (Métaux Lourds, dioxines et pesticides).

Un prix qui tourne aux environs de 20 à 25 € le gramme de n-3 (EPA et DHA, avec un rapport +/ de 3 sur 2) est correct, si tous les paramètres ci-dessus sont rencontrés (prix pour 30 jours, par g de n-3).

Les meilleures marques d'oméga-3 (le lien n’est plus fonctionnel : voir article ci-dessus)
LaNutrition.fr, le 13/02/2008

Après analyse de Nestor, il reste en lisse :
Oméga-3 de Vit'all + : 29 € (pour un gr de DHA et EPA).
Pour un g de lipides : 17.6 % de DHA, 12.1% d’EPA (donc 33.5 % de n-3 marins).
Ratio EPA / DHA 1.5 / 1.

Omega 3 Mag de Forté Pharma : 25 € (pour un gr de DHA et EPA).
25 % des marques sont soit éliminées par défaut d’information sur l’ensemble des critères.
Par gélule: 47% de DHA, 19% d’EPA, soit 64% de n-3 marins.
Ratio EPA / DHA 2.5 / 1.

OM3 vital Oméga 3 de ISODIS NATURA , 500 mg par gélule. :pomm:
95 % de n-3 (esters éthyliques) : 310 mg de DHA – 105 mg d’EPA (huile de poisson)
Soit 85 % de DHA et EPA sur le total des n-3 (405 mg hors de 475 mg de n-3)
Ration EPA / DHA : 3 / 1
3 capsules par jour, pour un apport quotidien d'environ 1g de DHA.
30 gélules de 500mg de n-3 par capsule, sur levure de sélénium. 16 €.

Omacor de Pierre Fabre, 1 g par gélule.
Par gélule: 46% de DHA, 38% d’EPA, soit 90% de n-3 marins (esters éthyliques).
Vitamine E 4 mg
Ratio EPA / DHA 1.5 / 1.
43 € le g de DHA.


PS: Il faut faire attention à la composition des autres huiles de poisson (proportions) et voir si elles sont protégées de l'oxydation (par de la Vit E ou du romarin ou du sélénium). Voir aussi la facilité de digestion (et l’odeur) car les esters se digèrent plus difficilement pour certaines personnes.

NB : Si vous voyez gélatine dans la composition de la gélule (excipient), il faut s’assurer qu’elle n’est pas d’origine animale. Ok si d’origine végétale. Si pas précisé, s’abstenir …

Avatar du membre
talia67
Colocataire
Colocataire
Articles : 0
Messages : 2555
Enregistré le : 01 avr. 2010, 05:58
Enquête de référencement : site seignalet
Citation : le seul aliment qui régénère réellement nos petites cellules, c' est : du cru, du cru, du cru !
Localisation : strasbourg

Re: Tous les omégas 3 sont-ils bons ? Bis

Message par talia67 » 03 janv. 2011, 21:58

hello,

merci pour tout ce travail :lettre: :lettre:
talia, 38 ans, discopathie dégénérative diagnostiquée en 2005
prothèses discales cervicales suite à un accident en 2005, symptômes de la spa depuis quelques années

seignalet depuis 1er nov 2009 et depuis... le tôôôôpppp !!!!

Profil Supprimé
Articles : 0

Re: Tous les omégas 3 sont-ils bons ? Bis

Message par Profil Supprimé » 04 janv. 2011, 00:50

Perso je me sens de plus en plus...ignare. Je ne comprends pas la moitié de ce que je lis...
Je continue de copier/coller pour agrémenter le dossier "Nestor" que j'ai crée. J'espère que, le régime et l'EFT m'aidant beaucoup, je vais récupérer assez vite mes facultés de concentration, de mémorisation et de ...comprenette...
Bon, j'y crois, c'est bien l'essentiel... :feu-:

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Articles : 0
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Tous les omégas 3 sont-ils bons ? Bis

Message par anonyme12 » 04 janv. 2011, 09:26

Perso je me sens de plus en plus...ignare. Je ne comprends pas la moitié de ce que je lis...
Je vais simplifier car tu n'es pas la seule à avoir des problèmes pour comprendre:
Je vais faire ça en deux étapes:
1° Résumer l'idée clé de ce qui précède sans expliquer pourquoi (vous irez relire l'explication ci-dessus après avoir lu la synthèse sur les acides gras qui va suivre);
2° Article sur les acides gras ("Les acides gras pour les nuls"), article que j'ai pondu pour une étudiante (diététicienne en 1ère année) qui s'emmêlait les pinceaux ...

Idée clé: En cas de pathologie inflammatoire, il est conseillé de manger du poisson des mers froides 3 fois par semaine et de prendre 1 g d'acides gras à très longue chaîne (DHA et surtout EPA), sous forme de complément (protégé de l'oxydation). Il faut en outre modérer les autres n-3 (par exemple ceux d'origine végétale, càd les huiles, principalement). Il faut surveiller très fort l'apport de n-6 car ils sont pro-inflammatoires si en excès, et c'est souvent le cas.
Au début du traitement anti-inflammatoire on modère très fort les sources d'acides gras, pdt 2 à 3 jours. Puis on essaye de ne consommer que de l'huile d'olive et des n-3 d'origine marine. On essaye de bannir les autres formes de lipides ou de les modérer très fortement, pdt la face d'attaque (10 à 15 jours). On prend alors un petit déj composé d'une ou deux pommes et d'un verre d'eau uniquement. Les accrocs au café, une tasse de café est tolérée si elle est prise une heure avant ou après le petit déj. Mieux vaudrait alors prendre une tasse de thé (vert de préférence et sans sucre ajouté si possible), saturé de qques gouttes de jus de citron si vous le prenez lors du repas (pour éviter la chélation).
Quand je dis traitement anti-inflammatoire, il s'agit plutôt d'une réforme des habitudes (via la modification de l'alimentation, une approche EFT ou la consultation d'un acuponcteur, etc.) car il faut éviter de prendre des inhibiteurs de cox-2 qui influencent négativement l'assimilation de l'EPA. Ces inihibiteurs de cox-2 (médoc anti-inflammatoire) n'arrêtent pas la dégradation du tissu osseux. Ils stoppent seulement l'inflammation et accessoirement la douleur.
Or l'EPA est nettement anti-inflammatoire mais ces médocs anti-inflammatoires empêchent le retour vers la normale ...

Les acides gras pour les nuls :pausecaffé:
Voir post suivant.

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Articles : 0
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Tous les omégas 3 sont-ils bons ? Bis

Message par anonyme12 » 04 janv. 2011, 09:46

Les acides gras pour les nuls :pausecaffé:

Un acide gras (AG) est une unité de base de la classe des lipides.
Chaque AG est composé de plus petites unités, ici d’atomes de carbone, d'hydrogène et d'oxygène. Les chimistes parlent alors de chaîne carbonée.
Voir photo d’un acide gras :
http://www.chups.jussieu.fr/polys/bioch ... Chp.2.html" onclick="window.open(this.href);return false; (téléchargez et classez dans un dossier "Acides Gras Nestor") :fete5:

Un acide gras se compose de 2 parties :
1. Un groupe méthyle (CH3) et sa chaîne carbonée (le nbre de carbone sur la chaîne peut varier de 4 à 24).
2. un groupe carboxylique (càd composé d’atomes de carbone) (COOH).
'1 chaîne carbonée basique.jpeg
'1 chaîne carbonée basique.jpeg (7.56 Kio) Vu 11287 fois
Types d'acides gras:
fatty_acids_FR. Vue générale des chaînes.jpg
fatty_acids_FR. Vue générale des chaînes.jpg (30.92 Kio) Vu 11287 fois


*) Famille linoléique (w6) (LA pour Linoelic Acid)
Acide linoléique C18 : 2 w6
L'acide linoléique est un acide gras indispensable (besoins quotidiens : 3-4 g).
C'est un acide gras en C18 avec 2 doubles liaisons (w6, 9)
Acide linoléique n-6.jpg
Acide linoléique n-6.jpg (11.44 Kio) Vu 11287 fois
image d'une chaîne AL n-6


Dans les acides gras insaturés, la position de la première double liaison peut s'exprimer :
• soit en partant du carboxyle (1er carbone à gauche) ; le symbole est (triangle)
• soit en partant du méthyle (dernier carbone à droite) ; le symbole est oméga (w) . En médecine clinique et en biologie, la désignation des acides gras insaturés la plus courante est celle qui fait appel au symbole oméga (w), donc en partant de la droite.
• COOH représente le groupe carboxyle (à droite).
• CH3 représente le groupe méthyle (non illustré, situé à l’extrémité gauche)
• Au milieu de COOH et de CH3 nous avons la chaîne carbonée. C’est la chaîne carbonée qui nous intéresse pour donner les caractéristiques de l’acide gras.
• Signe oméga suivi de 6 = w6 = n-6 = oméga 6 => 6 car la double liaison est en 6 ème position (à partir du groupe méthyle CH3, non illustré, qui devrait se situer à gauche de la chaîne).
• 2 car deux doubles liaisons (entre C9 et C10 ; entre C12 et C13)
• 1 trait = 1 atome de carbone
• Les chiffres représentent les atomes de carbone (18 C)

illustration d'un acide gras linoléique (n-6):
Acide linoléique n-6. 02.jpeg
Acide linoléique n-6. 02.jpeg (4.38 Kio) Vu 11283 fois
image d'une chaîne AL n-6

NB : L’acide linoléique (LA) conduit par voie enzymatique à l'acide arachidonique (AA) dans l'organisme.


Acide arachidonique C20 : 4 6 (Abréviation : AA)
Il possède 4 doubles liaisons en w6, 9, 12, 15
L'acide linoléique donne naissance dans l'organisme à l'acide arachidonique à 20 C et 4 doubles liaisons. En l'absence d'acide linoléique dans l'alimentation, l'acide arachidonique devient indispensable.
acide arachidonique C18. 02.jpeg
acide arachidonique C18. 02.jpeg (6.17 Kio) Vu 11287 fois
image d'une chaîne AA n-6

*) Famille linolénique (w3)
Acide linolénique C18 : 3 w3
Il possède 3 doubles liaisons en w3, 6, 9
Acide linolénique n-3.jpeg
Acide linolénique n-3.jpeg (7.02 Kio) Vu 11287 fois
image d'une chaîne ALA n-3


L’acide alpha-linolénique a 18 atomes de carbone, 3 doubles liaisons, dont la première double liaison est sur le troisième carbone, en partant de la gauche. On le note donc
C18 : 3, et on le classe dans la famille oméga 3. => C18 : 3 (n3). Il est présent principalement dans les huiles de colza, de noix et de soja.

Les acides gras peuvent être saturés ou insaturés, identiques ou différents. Il n’y a pas de doubles liaisons entre les atomes de carbone d'un acide gras saturé. On ne peut plus y ajouter des atomes d’hydrogène alors qu'à un acide gras non saturé, on peut encore ajouter quelques atomes d'hydrogène supplémentaires.

Présentation
Les lipides sont constitués de chaînes d’acides gras (ou de dérivés). Les acides gras se différencient par leur nombre d’atomes de carbone (soit la longueur de la chaîne carbonée), leur saturation en hydrogène ainsi que le nbre de liaisons carbonées.
On situera dans l’espace la position (cis ou trans) et la structure de ces doubles liaisons carbonées. On parle alors de configuration ou position spatiale.

La longueur de la chaîne carbonée permet une classification des acides gras en 3 catégories :
• Les acides gras saturés (AGS)
• Les acides gras mono-insaturés (AGMI)
• Les acides gras poly-insaturés (AGPI)
Les acides gras à chaîne courte possèdent entre 6 et 10 atomes de carbone.
Les acides gras à chaîne moyenne, ont entre 12 à 14 atomes de carbone.
Les acides gras à chaîne longue ont 16 ou plus de 16 atomes de carbone.
http://www.facmv.ulg.ac.be/amv/articles ... 8_3_03.pdf" onclick="window.open(this.href);return false;

Les lipides de notre alimentation sont stockés sous forme de triglycérides (TG): leurs molécules sont formées d’une combinaison d’un glycérol avec trois acides gras. La plupart des TG sont fabriqués dans notre foie pour les besoins du métabolisme, et contrairement à ce que le lobbying pharmaceutique essaye de nous faire croire, nous en avons un besoin vital ! Mais point trop n’en faut quand même (…)

AGS
Longtemps diabolisés, les acides gras saturés (AGS) ne sont pas forcément mauvais. Toutefois, si nous les consommons en excès, ces lipides peuvent avoir de nombreux effets délétères : résistance à l’insuline ou diminution de la lipolyse (combustion des graisses comme source d’énergie). Or ces AGS sont souvent cachés dans les produits manufacturés, les laitages, la viande rouge … Il faut donc les surveiller …
Par rapport aux autres catégories d’acides gras, ceux-ci sont nettement plus stables et résistent mieux à la chaleur (on parle alors de point de fumée).
Les industriels les apprécient donc bcp, et en plus ils sont solides à température ambiante (stockage plus aisé).
Ces acides gras entrent dans la composition de nos membranes cellulaires, à +/ 50 %. On ne les considère pourtant pas comme “essentiels” car notre organisme est capable de les produire seul, notamment à partir des glucides ingérés en surnombre. Ces AGS ont tendance à rigidifier nos parois cellulaires lorsqu’ils sont en excès et par conséquent ils rendent donc la biodisponibilité des nutriments plus difficile …
AGS.jpg
AGS.jpg (31.98 Kio) Vu 11256 fois
image d'une chaîne AGS dont les molécules de Carbone de la chaîne (en orange) sont saturées / apparitées à une molécule d'hydrogène (en bleu).
Il n'y a pas d'atome de carbone "libre".

AGMI
Les acides gras mono-insaturés (AGMI), quant à eux, sont plutôt considérés comme bénéfiques au niveau de la santé ou au moins sans danger lorsque ingérés de manière raisonnable. Leur principal représentant est l’acide oléique (oméga-9 ou n-9), qu’on retrouve bien présent dans l’huile d’olive.
NB : La chaîne carbonée des AGMI contient une double liaison
AGMI.jpg
AGMI.jpg (34.02 Kio) Vu 11256 fois
image d'une chaîne AGMI avec double liaison

AGPI
Les acides gras poly-insaturés (AGPI) sont considérés comme des acides gras essentiels (AGE) car ils doivent être apportés par la nourriture. Ce sont les fameux oméga-3 et oméga-6. On leur attribue nombre de vertus, à condition qu’ils soient présents dans de bonnes proportions (allant de 1/1 à 1/5), et qu’ils ne soient pas dénaturés …
Par exemple en termes de maladies cardiovasculaires, de problèmes psychiques ou articulaires …
NB : La chaîne carbonée des AGPI contient plusieurs doubles liaisons.
AGPI.jpg
AGPI.jpg (33.92 Kio) Vu 11256 fois
image d'une chaîne AGPI avec plusieurs doubles liaisons

Dans les aliments d'origine végétale, la chaîne carbonée comporte rarement plus de 18 atomes de carbone.
Dans les aliments d'origine animale et dans notre organisme, la chaîne carbonée peut atteindre plus de 30 atomes de carbone : cet " allongement " est possible grâce à des métabolismes complexes au sein de nos cellules. Ce processus d’allongement se produit selon les besoins du corps grâce à des enzymes appelées élongases (élongation => allongement) et désaturases (=> Désaturer / désassembler). Encore faut-il ne pas trop surcharger le métabolisme de base et ne pas rendre le travail trop contraignant, suite à la malbouffe par exemple …

*) Quelques exemples :
Les acides gras saturés
Tous les atomes de carbone de la molécule sont saturés en hydrogène. Ils ont la propriété d´être solides à température ambiante, comme le beurre.
Nous les trouvons principalement dans les graisses d´origine animale (viande rouge, laitages) et dans les produits manufacturés (fastfood et pâtisserie).

Les acides gras mono-insaturés : deux atomes de carbone consécutifs de la molécule sont unis par une double liaison. Par exemple l’acide oléique, que l´on trouve dans l´huile d´olive est un acide gras mono-insaturé. Ils ont la propriété d´être fluides à température ambiante.
Le corps fonctionne bien avec l’huile d’olive et ne la stocke pas, si ingéré en quantités adéquates.

Les acides gras poly-insaturés : plusieurs atomes consécutifs sont unis par des doubles liaisons. On trouve dans cette classe l´acide linoléique (AL) (qui appartient à la famille des acides gras oméga 6) et l´acide alpha-linolénique (ALA) (qui appartient à la famille des acides gras oméga 3), qui sont des acides gras essentiels, dont l´apport par l´alimentation est indispensable.

NB: Un AG poly-insaturé est souple et coudé. (Chaque double liaison entre atomes de carbone fait un coude) On peut donc imaginer qu'une membrane cellulaire sera souple si elle est riche en AG poly insaturés permettant plus d'échanges. Certains transporteurs de signaux de nature protéiques ont besoin de cette déformabilité de la membrane (fluidité membranaire) pour transmettre leurs messages. C'est aussi plus facile pour les nutriments de passer au travers de parois souples ...

Les acides gras trans
Il y a tout d’abord les acides gras trans naturels que l´on trouve dans les viandes ou le lait, et ceux qui sont le résultat d´une petite modification chimique. Ce sont des acides gras mono-insaturés (possédant une double liaison entre atomes de carbone), mais leur configuration spatiale est différente (dite en position « trans »). Cette petite modification, obtenue grâce à un processus dit d´hydrogénation des huiles végétales, donne aux acides gras la possibilité d’être moins fluide ou de se solidifier à froid, ce qui est l´effet recherché par l´industrie. En effet les acides gras trans confèrent une meilleure stabilité de conservation aux produits dans lesquels ils sont utilisés, comme le pain, les viennoiseries, les gâteaux, biscuits, pâte à pizza, les margarines etc.
Or, les acides gras trans, fabriqués par l’industrie, se sont révélés dangereux, au moins autant, sinon plus, que les acides gras des graisses animales. Les études ont montré que les acides gras trans consommés en excès favorisent les maladies cardiovasculaires et peut-être le cancer du sein. Au Canada, leur présence doit être signalée sur les emballages des aliments qui en contiennent.
A New York, les acides gras trans sont interdits dans les restaurants depuis le 1er juillet 2008.
http://www.pratique.fr/lipides-acides-g ... trans.html" onclick="window.open(this.href);return false;

Liens utiles :
http://www.ateliersante.ch/acides-gras.htm" onclick="window.open(this.href);return false; (importance des AGE)
http://www.lanutrition.fr/Acide-gras-a-344-48.html" onclick="window.open(this.href);return false; (saturé et insaturé ?) (Ce lien n'est plus fonctionnel. Sujet déplacé)
http://tpe-regimecretois.ifrance.com/acidesgras.htm" onclick="window.open(this.href);return false; (BA-BA de la structure des AG) (Ce lien n'est plus fonctionnel)
http://medorth.free.fr/lipides.html" onclick="window.open(this.href);return false; (BA-BA des lipides)
http://www.swissmilk.ch/fr/uploads/medi ... f-mm_f.pdf" onclick="window.open(this.href);return false; (Configuration spatiale : Qu’est-ce que les acides gras trans?)
http://www.eufic.org/article/fr/rid/hea ... s-Summary/" onclick="window.open(this.href);return false; (généralités nutrition)
http://www.lesjta.com/article.php?ar_id=312" onclick="window.open(this.href);return false; (métabolisme des AGPI chez la femme enceinte).
http://www.snv.jussieu.fr/vie/dossiers/ ... /sucre.htm" onclick="window.open(this.href);return false; (Pq le sucre fait grossir)
http://www.humans.be/bioch%20lipides.html" onclick="window.open(this.href);return false; (chaînes carboxyles) (Ce lien n'est plus fonctionnel. Sujet déplacé)

xxx
Les acides gras peuvent se différencier entre eux selon :
• la longueur de la chaîne
• le nombre de doubles liaisons
• le lieu des doubles liaisons
• la position des atomes d’hydrogène par rapport aux doubles liaisons (configuration cis ou trans)
Fichiers joints
acide arachidonique C18.jpeg
acide arachidonique C18.jpeg (8.9 Kio) Vu 11287 fois

Avatar du membre
petzouille
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Articles : 0
Messages : 6692
Enregistré le : 22 oct. 2004, 00:00
Enquête de référencement : manon
Localisation : TOULOUSE

Re: Tous les omégas 3 sont-ils bons ? Bis

Message par petzouille » 04 janv. 2011, 10:41

Bonjour PIERRETTE

c'est vrai que cela peut paraitre ardu au premier rabord...et même au deuxième d'ailleurs :feu-:

bon..mais c'est essentiel à comprendre
parceque ça représente..à mon avis ..un tiers de l'efficacité d'un "regime SEIGNALET"
..même si intrinséquement tout cela est juste évoqué et pas du tout approfondi dans son livre
chaque fois qu'il y a un volet inflammatoire important comme des pathologies comme la PR la SPA..chaque fois qu'il y a une atteinte du tissu nerveux type SEP...etc..on est en prise directe avec des infos essentielles sur ces lipides
Pratiquement TOUT le monde est concerné par ces questions des apports lipidiques et de leur nature

le lien donné par NESTOR sur le site jussieu est excellent pour avoir des bases simples et claires

un autre "grand volet" de l'alimentation SEIGNALET ce sont les avantages et les raisons du crû..

et aussi autre volet..les raisons des probiotiques et les moyens de modifier la composition de la flore intestinale par l'éviction de certains aliments comme le gluten et les produits laitiers

Bonne journée

PETZOUILLE
"De l'ATOME au GÊNE
De MENDELEIV à MENDEL
La VIE ...et la PENSEE
Ne sont que...CHIMIE"

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Articles : 0
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Tous les omégas 3 sont-ils bons ? Bis

Message par anonyme12 » 04 janv. 2011, 11:33

Voie métabolique des acides gras n-3 et n-6
voies-metaboliques-acides-gras-essentiels ALA et AL.jpg
voies-metaboliques-acides-gras-essentiels ALA et AL.jpg (46.96 Kio) Vu 11287 fois
Le détail de ce schéma est expliqué sur un des liens déjà donné, de manière plus claire.
1° Famille n-3:
L' acide alpha linolénique (ALA), chef de file, est "converti" en EPA, puis en PGE3 (voie anti-inflammatoire) et DHA.
NB: La conversion s'effectue normalement si vous avez les enzymes et nutriments requis et si vous n'avez pas bloqué le processus avec des médocs anti-inflammatoires (inhibiteur de cox-2, comme la plupart des AINS).

2° Famille n-6:
L'acide linoléique (LA), chef de file, est "converti" pour aboutir en fin de circuit, en cas d'excès (et c'est souvent le cas), en PGE1 (voie anti-inflammatoire) et surtout en AA (acide archidonique). La voie AA est donc pro-inflammatoire.
A+
Nestor

PS: PG E1 signifie prostaglandine voie E1 (il existes 3 voies E1 E2 E3). La voie PGE2 est pro-inflammatoire.

anonyme2
Colocataire
Colocataire
Articles : 0
Messages : 398
Enregistré le : 23 avr. 2010, 07:35
Enquête de référencement : moteur de recherche

Re: Tous les omégas 3 sont-ils bons ? Bis

Message par anonyme2 » 04 janv. 2011, 14:22

Nestor,
Tout d'abord merci pour avoir une nouvelle fois donné de ton temps et de ton énergie pour nous informer à fond!
Je suis comme Pierrette, je comprends, mais pas tout du premier coup, et donc j'ai trouvé ceci:

"La dose initiale conseillée d'OM3 Ma Cure sourire est de 3 capsules par jour, en une ou plusieurs prises, pour un apport quotidien de 1125 mg (1,125 g) d'EPA et 150 mg de DHA correspondant à un total de 1,42 g d'oméga-3 par jour. Cela correspond à la quantité d'EPA utilisée dans les études cliniques les plus récentes.
Le ratio de l'acide gras EPA (le plus important pour l'équilibre émotionnel) par rapport au DHA est souvent insuffisant (égal à 1,5/1 dans la chair de poisson, et presque toujours inférieur à 4/1) ; il est de 7,5 pour 1 dans OM3 Ma Cure sourire."


Est-ce que le rapport EPA/DHA n'est pas encore plus favorable ici que dans OM3 vital, ou y a-t-il quelque chose que je n'ai pas bien vu?

anonyme12
Colocataire
Colocataire
Articles : 0
Messages : 10016
Enregistré le : 30 sept. 2009, 19:04
Enquête de référencement : manon

Re: Tous les omégas 3 sont-ils bons ? Bis

Message par anonyme12 » 04 janv. 2011, 16:20

Céline dit :
« La dose initiale conseillée d'OM3 Ma Cure sourire est de 3 capsules par jour, en une ou plusieurs prises, pour un apport quotidien de 1125 mg (1,125 g) d'EPA et 150 mg de DHA correspondant à un total de 1,42 g d'oméga-3 par jour. Cela correspond à la quantité d'EPA utilisée dans les études cliniques les plus récentes ».
=> 1125 EPA + 150 DHA = 1275 mg d’acides gras à longue chaîne sur un total de 1420 d’origine marine, soit 89.8 %.
NB: 2 capsules sont suffisantes si vous mangez 150 g de poisson des mers froides 3 fois par semaine.
« Le ratio de l'acide gras EPA (le plus important pour l'équilibre émotionnel) par rapport au DHA est souvent insuffisant (égal à 1,5/1 dans la chair de poisson, et presque toujours inférieur à 4/1) ; il est de 7,5 pour 1 dans OM3 Ma Cure sourire.
Est-ce que le rapport EPA/DHA n'est pas encore plus favorable ici que dans OM3 vital, ou y a-t-il quelque chose que je n'ai pas bien vu?"
=> Si tu cherches à affiner un dosage particulier, entre EPA et DHA, pour renforcer la composante EPA, il faut alors aller revoir la grille d’évaluation. Ne pas tenir compte du prix de revient car basé sur le dosage DHA dans l’étude lanutrition.fr. Mais là ne porte pas ta question ...
Dans le docu de la nutrition.fr, c’est IsodisNatura qui a le ratio EPA/DHA le plus élevé.

Si ta question porte sur « est-ce le bon choix pour moi ? », il faut aller lire l’impact de l’EPA dans le docu que j’ai donné précédemment. Ok dans le cas d’une pathologie inflammatoire ou au niveau de l’humeur. Il y a aussi du DHA à hauteur de 100 mg pour 2 capsules. Un peu juste mais ça va. Il faut faire des concessions. J'aurais préféré un rapport EPA / DHA de 5/1 pour un gramme d'acide gras marin, dans ce cas.


OM3 Isodis natura
60 capsules de 500 mg par boite, 23 € par boîte (si 2 gélules par jour => 1 mois).
90% de n-3 et un rapport EPA/DHA de 7,5 pour 1.
Promo en ce moment avec le code GREENZER pour une commande supérieure à 100 €. (20 %)
http://www.isodisnatura.fr/" onclick="window.open(this.href);return false;

Code promo :
http://www.ma-reduc.com/reductions-pour ... natura.php" onclick="window.open(this.href);return false;

OM3 Cure sourire (édition limitée)
90% de n-3 et 70% d’EPA.
90% de n-3 et un rapport EPA/DHA de 7,5 pour 1.
180 capsules à 55 € + frais de port (8 ou 13 € ; 10.40 € dans mon cas)
http://www.isodisnatura.fr/produits/equ ... urire.html" onclick="window.open(this.href);return false;
=> soit 88 € + frais pour 6 mois de cure (2 capsules par jour, soit 1 g) (2 boîtes)
Soit 16.30. € pour un mois de cure avec remise 20 %
Soit 20.37 € pour un mois de cure sans la remise.
C’est le produit que je viens de commander car mon fournisseur habituel est en rupture de stock. Je viens de me faire piéger chez (votre)parapharmacie.com : Il n'ont pas inventé la poudre et ne répondent pas aux mails.
Je vais les asticoter avec une contre-pub d'enfer sur arnaque.com et au ministère des affaires économiques dès demain.
A+
A+

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message
  • Omégas 3 et végétarisme
    par PatrickS » 04 janv. 2011, 16:52 » dans Le balcon
    34 Réponses
    3871 Vues
    Dernier message par anonyme12
    10 avr. 2011, 17:03
  • omégas 6: pro-inflammatoires
    par flöchen » 03 juin 2014, 14:20 » dans Le dressing
    4 Réponses
    430 Vues
    Dernier message par keditchi
    03 juin 2014, 17:57
  • de bons dentifrices
    par flöchen » 26 mars 2015, 19:56 » dans La salle de bains
    7 Réponses
    1056 Vues
    Dernier message par Laurette
    09 août 2018, 12:14
  • Bons de réductions
    par PatrickS » 26 mai 2018, 09:21 » dans L'armoire à balais
    3 Réponses
    361 Vues
    Dernier message par Zébrou
    26 mai 2018, 19:08
  • Quels omégas 3?
    par Laurent77 » 17 juil. 2010, 11:28 » dans Le balcon
    10 Réponses
    3695 Vues
    Dernier message par anonyme12
    19 juil. 2010, 15:33
  • Les omégas et la santé
    par maï » 29 juil. 2009, 19:15 » dans Le balcon
    18 Réponses
    1825 Vues
    Dernier message par petzouille
    06 août 2009, 22:42
  • Est ce que je fais les bons choix?
    par Commedhab » 10 janv. 2017, 08:57 » dans La grande chambre
    11 Réponses
    340 Vues
    Dernier message par marya
    10 janv. 2017, 15:54

Retourner vers « Le balcon »