SEP et descendance

Répondre
chocolatina
Colocataire
Colocataire
Messages : 1101
Enregistré le : 30 nov. 2009, 15:46
Enquête de référencement : Moteur de recherche (google)

SEP et descendance

Message par chocolatina » 15 avr. 2011, 20:15

Bonsoir,

Titre maladroit mais je ne sais pas comment résumer ma question/mon inquiétude/mon interrogation. Je me lance :

Voilà, on dit que la SEP n'est pas héréditaire mais que des facteurs environnementaux peuvent expliquer la maladie. Or ma mère est atteinte d'une SEP (déclarée à 65 ans, non évolutive et sans séquelles pour le moment) et sa soeur est décédée il y a quelques années d'une SEP par poussées assez agressive. Je sais que ma mère n'a qu'une crainte, celle de "transmettre" sa maladie à ses enfants (et cette crainte est contagieuse...) car on parle de facteurs environnementaux mais quels sont-ils? Je me demande dans quelle mesure il est possible que cette SEP passe dans la famille à la génération suivante.
Avez-vous des craintes de cet ordre, est-ce que mon inquiétude est exagéréé? Quelle est votre position sur la question?

Je vous remercie d'avance de m'avoir lu...

:hello:



Avatar du membre
okasan
Colocataire
Colocataire
Messages : 1168
Enregistré le : 22 déc. 2008, 00:00
Enquête de référencement : Amené ici par
Localisation : TOULOUSE

Re: SEP et descendance

Message par okasan » 15 avr. 2011, 20:32

Chocolatina,

je comprend très bien tes craintes, car nous nous sommes posés également cette question..... et nous avons fait beaucoup de recherches sur cette maladie..... dans l'état actuel des connaissances, il se pourrait (mais rien n'est établit officiellement et de façon définitive) qu'il y ait un ou deux gènes responsables...... néanmoins cela ne veut pas dire, qu'ils seront activés lors du passage à la prochaine génération.....de plus cela ne touche qu'une petite population de sépiens.... c'est un domaine excessivement complexe......
alors bien sûr, éviter autant que possible d'aggraver cette éventualité, en jouant sur les paramètres connus..... est un plus indéniable : l'alimentation en est un très important, en évitant les produits laitiers, les additifs, conservateurs etc....... on dit aussi que les femmes sont plus atteintes que les hommes , que l'émisphère Nord est plus atteint que le Sud etc.......(probablement le manque de soleil d'où l'insistance ici de l'apport en vit D), les pays industrialisés sont plus atteint........

ne t'inquiète pas outre-mesure, renseignes-toi pour te tranquiliser......
les pros d'ici te répondront plus efficacement que moi, sûrement......

et puis Chololatina..... pense à l'EFT :mdr3: pour t'enlever ces idées de la tête !!!

:bisou: :bisou:


CELUI QUI DEPLACE DES MONTAGNES, C'EST CELUI QUI COMMENCE PAR ENLEVER LES PETITES PIERRES
OKASAN 53 ans, maladies multiples et variées depuis l'enfance : coqueluche,toxoplasmose,thyphoïde, 17 anesthésies générales..... 2 cancers et séquelles neuropathiques importantes.........début Seignalet le 26 décembre 2008 et depuis
VIVE LA VIE !!!!

Avatar du membre
entr2o
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 5875
Enregistré le : 16 févr. 2005, 00:00
Enquête de référencement : autre
Localisation : Avesnelles
Contact :

Re: SEP et descendance

Message par entr2o » 16 avr. 2011, 00:19

voilà une idée qu'elle est bonne :mrgreen: l'EFT pour dédramatiser ....

Je vais tenter de te rassurer ... ou non

Je pense que nous sommes TOUS porteurs de gênes qui peuvent créer des tas de maladies diverses ... Cependant on peut aussi remarquer que ces gênes sont de plus en plus d'actualité. Parce qu'on peut les détecter ? oui peut-être ! Mais surement car notre mode de vie s'est largement dégradé

Nous allons entrer dans une nouvelle ère de maladies bizarroides, que la médecine aura bien du mal à soigner (mais surement pas de mal à détecter)

Je me souviens d'une étude concernant l'obésité et le tapage autour de cette étude ! nous avions découvert le gêne de l'obésité, cependant avec le recul, il s'est avéré que 2 soeurs jumelles vraies n'entraient pas dans le cadre, une était obése et pas l'autre

Une des soeurs avaient été obligé de quitter la famille et avait donc un autre mode de vie ...

CQFD, la médecine va nous faire encore rêver (ou du moins tenter) en nous parlant de médecine génétique, de thérapies géniques, cependant le dossier est bien plus compliqué que ça, et plutot de subventionner à coups de millions d'euros (et de show TV) ce genre de recherches, il serait bon comme pour le cancer d'approfondir les causes ....

Malheureusement cela ne se fera pas, les causes sont notre mal-bouffe, les pesticides, les métaux lourds, les vaccinations, les médocs, les produits d'entretien, les matériaux de nos maisons ... bref !! tout ce qui rapport du pognon.

Donc comme le dit Okasan, prend le recul nécessaire par rapport à tes angoisses légitimes avec l'EFT et prends en main ta santé avec une bonne hygiène de vie :hello:


http://les-malades-imaginaires.over-blog.com/" onclick="window.open(this.href);return false;

Avatar du membre
frydek
Colocataire
Colocataire
Messages : 408
Enregistré le : 28 oct. 2010, 17:00
Enquête de référencement : ami

Re: SEP et descendance

Message par frydek » 16 avr. 2011, 14:58

Pas grand chose à ajouter si ce n'est que le stress pourrait aussi jouer un rôle.
Les premiers medecins qui ont découvert la maladie au 19e siècle auraient remarqué l'effet nocif du stress sur la SEP (ce qui dans mon cas s'applique de manière générale).
La transimission de génération en génération n'est pas automatique si j'en juge des personnes autour de moi.
A mon humble avis, un mode de vie le plus sain possible (nourriture, effort physique quotidien même modéré, résolution des problèmes psycho-affectifs) apporterait un élément de réponse.



Avatar du membre
PatrickS
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 13376
Enregistré le : 11 févr. 2009, 15:35
Enquête de référencement : moteur de recherche + lien de Petzouille
Citation : Un jour à la fois
Localisation : Saint Cosme en Vairais (Sarthe)
Contact :

Re: SEP et descendance

Message par PatrickS » 16 avr. 2011, 16:28

Bonjour,

Pour ma part, j'ai un peu peur pour mon fils, depuis quelques années il est devenu végétarien (pas de viande, ni de poisson, mais des oeufs ET des produits laitiers). S'il devait suivre Seignalet, ce n'est pas évident.

Pour répondre à Frydek, le stress joue un grand rôle, voir ici: http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum ... ss#p212090" onclick="window.open(this.href);return false;

Patrick


SEP primaire progressive depuis 2002, seul traitement: le régime Seignalet depuis fin mars 2009


https://www.facebook.com/pages/Sans-Glu ... 9198110360

Avant de poster, merci d'utiliser le moteur de recherches, la réponse est surement déjà là : http://www.lappart-des-spasmos.fr/forum/search.php

GLOUPS
Colocataire
Colocataire
Messages : 41
Enregistré le : 09 avr. 2011, 19:59
Enquête de référencement : google

Re: SEP et descendance

Message par GLOUPS » 16 avr. 2011, 16:38

Tu sais PatrickS, tant qu'il est en bonne santé actuellement et qu'il n'a pas de symptômes, tu n'as pas à t'inquiéter....
Après, s'il devait suivre Seignalet, tu peux espérer qu'il serait assez grand pour faire très attention à ses carences et faire quelques tests pour savoir où il en est... Il serait toujours temps d'aviser ensuite.
Sauf que tant qu'il n'y est pas... !



Avatar du membre
Le chti
Participants à la Gérance
Participants à la Gérance
Messages : 2069
Enregistré le : 16 janv. 2011, 14:33
Enquête de référencement : google
Citation : Soigne le passé. Savoure le présent. Rêve le futur
Localisation : Chartres

Re: SEP et descendance

Message par Le chti » 17 avr. 2011, 09:01

Chocolatina,

Je suis pas aussi compétent que les piliers de l'appart, qui m'apprennent beaucoup et que je remercie, :merci: :merci: :merci: :amen: :amen:

Je te dirai juste que ce qui compte c'est pas l'hérédité, mais l'héritage culturel que nous leur transmettons : :contrac: :bigbisous: :lesyeux:

- mon fiston fait de l'asthme, il limite sa consommation de tabac, je lui ai avoué ma difficulté à stopper ce défaut, il a stoppé net car il est encore pas trop habitué à cette dépendance. :fleur1:

- il m'a vu marcher avec une béquille pour des marches de 500 mètres. Puis il m'a vu me mettre au QI gONG, au Taï chi, à (progressivement) des marches de 10 km et reprendre les haltères d'une manière adaptée :pom-pom:

- il a vu les effets bénéfiques du régime Seignalet et la nécessité de savoir chercher de l'aide en toute humilité (merci les colocs) :merci:

En bref, même s'il devait hériter de mes problèmes, il héritera de mes expériences positives, il évitera mes tâtonnements et gagnera du temps. C'est celà l'essentiel :pour-Talia:


Le chti

58 ans. SEP rémittente, découverte fin 2008. A ce jour, marches ponctuelles de 10km - joujou avec mes haltères, juste pour rester en forme, ceci complété par des assouplissements et quelques mouvements de Qi Gong

Avatar du membre
JOELLETIB
Colocataire
Colocataire
Messages : 879
Enregistré le : 19 oct. 2010, 20:51
Enquête de référencement : AUTRE
Citation : Quand on court le risque d’être vrai on permet aux autres de l’être !

Re: SEP et descendance

Message par JOELLETIB » 17 avr. 2011, 12:24

D'accord avec tout le monde et un peu plus avec Frydek, toutes mes poussées pratiquement ont pour origine une montée de stress et le départ des premiers symptômes est lié à la séparation d'avec le père de mon fils...
Pour le reste je ne connais que ce que je lis mais dans ma famille pas de SEP déclarée autre que la mienne.
Et voilà.



Avatar du membre
JOELLETIB
Colocataire
Colocataire
Messages : 879
Enregistré le : 19 oct. 2010, 20:51
Enquête de référencement : AUTRE
Citation : Quand on court le risque d’être vrai on permet aux autres de l’être !

Re: SEP et descendance

Message par JOELLETIB » 17 avr. 2011, 12:28

Cool ton lien Patrick, tu es une mine d'infos à chaque fois ! ツ



Avatar du membre
okasan
Colocataire
Colocataire
Messages : 1168
Enregistré le : 22 déc. 2008, 00:00
Enquête de référencement : Amené ici par
Localisation : TOULOUSE

Re: SEP et descendance

Message par okasan » 19 avr. 2011, 10:20

coucou,

j'ai oublié dans mon dernier post de vous mettre un blog très bien fait d'une Sep, qui tient à jour toutes les dernières infos sur les recherches diverses en cours pour cette maladie. je crois en avoir déjà parlé, mais comme il y a de nouveaux arrivants atteints..... voilà :

http://le-truc-en-plus.over-blog.com/" onclick="window.open(this.href);return false;

régulièrement nous le consultons pour rester informer et d'ailleurs nous avons vu récemment qu'il y avait de "l'espoir" avec un médoc pour les Sep progressives :pompom: :pompom: j'ai pensé à certains d'entre vous :lettre: :lettre:

bonne lecture

:bisou:


CELUI QUI DEPLACE DES MONTAGNES, C'EST CELUI QUI COMMENCE PAR ENLEVER LES PETITES PIERRES
OKASAN 53 ans, maladies multiples et variées depuis l'enfance : coqueluche,toxoplasmose,thyphoïde, 17 anesthésies générales..... 2 cancers et séquelles neuropathiques importantes.........début Seignalet le 26 décembre 2008 et depuis
VIVE LA VIE !!!!

chocolatina
Colocataire
Colocataire
Messages : 1101
Enregistré le : 30 nov. 2009, 15:46
Enquête de référencement : Moteur de recherche (google)

Re: SEP et descendance

Message par chocolatina » 19 avr. 2011, 16:13

Bonjour à tous,

Merci pour vos réflexions, suggestions et avis, ça fait avancer le schimlblick de mon côté... Ca fait du bien de pouvoir exprimer cette peur à des gens qui comprennent !

Et c'est d'accord, je vais me coller à l'EFT pour ça (et pour tout le reste mais il y a tellement à faire, je ne sais plus par où commencer!) et travailler à évacuer mon stress (si j'ai bien compris parce que je cumule les points de l'échelle de trucmuche :ange: ) et essayer de relativiser... parce que je mange SCSG, c'est déjà ça de pris ! :pom-pom:

:lettre:



Avatar du membre
Thebasile
Colocataire
Colocataire
Messages : 11
Enregistré le : 04 oct. 2013, 09:47
Enquête de référencement : JemangeMieux
Citation : "Chaque difficulté porte en elle les germes d'un avantage équivalent ou supérieur" N. Hill
Contact :

Re: SEP et descendance

Message par Thebasile » 08 oct. 2013, 05:49

Bonjour,

J'ai une SEP que j'ai déclaré à quelques jours près au même âge que ma mère.
Elle en est morte 4 ans après, moi, 20 ans plus tard je suis toujours debout (au sens propre comme au figuré).
Je pense donc qu'il y a probablement une prédisposition génétique mais qu'ensuite l'environnement et le psychologique font toute la différence.

Je suis d'accord qu'on hérite aussi d'un même environnement d'où des influences/comportements psychologiques hérités également mais sur cela on peut travailler, travailler à les "défaire" et à les reconstruire : et c'est ce à quoi je m'emploie (voir mon blog pour les détails).

Ce à quoi il faut prêter attention, c'est qu'il ne faut pas laisser la peur nous envahir : avoir une prédisposition génétique ne fait pas un destin, d'autant que nous avons tous des prédispositions génétiques à des tas de maladies et tant que nous n'en savons rien, nous ne nous portons pas plus mal.

Quant à mon fils, je ne crains pas pour lui : d'abord parce que c'est un garçon et que les risques sont donc moindres (d'après ce que j'ai entendu en tous cas) mais aussi parce que je m'emploie à ne pas répliquer le contexte dans le lequel j'ai grandi et qui a mes yeux est en grande partie responsable de la maladie (voir les explications du Docteur Soulier sur le rôle du système de croyance imposé comme universel dans l'enfance et qui provoque des poussées à chaque fois que l'on tente de s'en éloigner).

Redevenir capitaine de sa vie est à mon avis l'un des principaux moyens de sortir de la SEP et un capitaine ne se laisse pas dicter son comportement par la peur.

Maintenant, c'est clair que c'est plus facile à dire qu'à faire (moi la première)...


Elisabeth
"C'est une folie de vouloir guérir le corps sans guérir l'esprit » Platon
Ma SEP m'a dit

Répondre

Retourner vers « Sclérose en plaques »